×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Agadir: Le camping augmente ses prix

Par L'Economiste | Edition N°:549 Le 13/07/1999 | Partager

De notre correspondante, Malika ALAMI

· L'augmentation des tarifs est effective depuis le 6 juillet

· Les habitués rechignent, car rien ne justifie cette augmentation, l'infrastructure des lieux est toujours la même


Mauvaise nouvelle pour les petites bourses qui veulent s'offrir des vacances pas chères à Agadir en campant. Non seulement à partir de cet été le camping sauvage est interdit le long du littoral, mais le camping de la ville vient aussi d'augmenter ses prix. Si les autorités locales expliquent l'interdiction du camping sauvage par des raisons de sécurité et de pollution, du côté de la direction du camping, qui est injoingnable, aucun commentaire n'est fait sur la hausse pratiquée.
D'ailleurs, du côté de la municipalité et de la wilaya, personne n'a été informé de cette augmentation et «les prix normalement encore en vigueur restent ceux arrêtés en 1995», affirment ces deux administrations. Pourtant, la hausse a bien eu lieu comme l'annoncent les employés du camping. Elle est d'ailleurs effective depuis le 6 juillet.
Ainsi, entre autres, le tarif pour dresser sa tente est passé de 15 à 25 DH/jour, soit une hausse de plus de 50%. Au lieu de 10 DH, le prix pour l'adulte est désormais fixé à 13 DH la journée. Concernant les voitures, le tarif de 10 DH/jour a sauté à 12 DH. Quant à l'électricité, son prix subit aussi une augmentation de 6 DH, puisque de 12 DH, il a bondi à 18 DH la journée. Qui a dit que le camping ne revenait pas cher? Car faites le compte. Comme le soulignent les touristes nationaux, si vous arrivez en voiture, muni d'une tente, accompagné de votre famille (les familles marocaines sont en générale très nombreuses et les enfants sont aussi payants au camping) le montant risque d'être lourd pour un petit budget.

Les habitués ne sont bien sûr pas contents. «Cela fait 21 ans que je passe l'été au camping d'Agadir, car je ne peux pas me payer le luxe d'aller ailleurs dans cette ville. Je n'ai jamais vu telle hausse. Certes, les gérants sont en droit de demander une mise à jour de leurs tarifs de temps en temps, mais les augmenter d'une manière si prononcée est réellement abusif. Nous ne tairons pas cela et nous comptons bien aviser les autorités locales sur ce fait», indique un touriste en provenance de Mohammédia. Même son de cloche chez une Casablancaise, qui souligne que cette hausse des tarifs n'est nullement justifiée, car rien n'a changé dans les lieux. En effet, l'infrastructure du camping est toujours la même. Certes, les murs ont été blanchis, le terrain déblayé, les locaux annexes (toilettes, douches...) sont quotidiennement nettoyés, mais est-ce une raison suffisante pour justifier une augmentation délibérée?


Camping ou résidence principale


Situé en plein centre-ville, sur une superficie de 3,5ha, le camping d'Agadir est fréquenté tout au long de l'année par des touristes étrangers. Ils y viennent, certains y reviennent, parfois même y prennent racines pour y vivre des années, ou même toute leur retraite. Alors pour résider dans ses lieux confortablement, ils aménagent autour de leur tente ou leur caravane un jardin entouré d'un enclos. Là, ils disposent de pots de plantes et de fleurs dont ils prennent soin avec amour.
Les touristes nationaux, par contre, ne s'y éternisent que le temps d'un été. Toutefois, cela ne les empêche pas d'y emménager où d'y «déménager» en bonne et due forme. En effet, sous leur tente, ils installent matelas, coussins, salons marocains, tapis, poufs, armoires de rangement... Et bien sûr la télé. Enfin, rien ne manque à leur petit confort dans ces lieux, sauf peut-être le dépaysement qu'ils sont venus chercher.

Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc