×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Un groupe portugais s'installe au Maroc

    Par L'Economiste | Edition N°:641 Le 18/11/1999 | Partager



    · En dehors de la commercialisation de sa gamme de produits, Technimede envisage une joint-venture avec un partenaire marocain ou étranger pour la production de génériques

    Le marché pharmaceutique marocain, même s'il est caractérisé par un déséquilibre important entre l'offre et la demande, est considéré comme un marché à fort potentiel et suscite beaucoup d'intérêt de la part des laboratoires étrangers. Dernier en date à s'être implanté au Maroc, le groupe portugais Technimede.
    Spécialisé dans les médicaments génériques, Technimede, membre de l'organisation EGA (European Generic Association), a décidé de s'internationaliser après 20 ans de présence au Portugal.
    "Depuis 1995, nous nous sommes engagés dans une stratégie d'expansion à travers le Maghreb et le pourtour méditerranéen", souligne M. Peres, directeur général de Technimede Maroc.
    L'idée de s'installer au Maroc, comme premier point de chute, est venue suite à un partenariat avec une entreprise locale. "En 1995, nous avons établi un accord de partenariat avec un laboratoire national. Cette première expérience nous a permis d'avoir une idée sur le marché des médicaments génériques au Maroc", ajoute M. Peres.
    Après une étude de marché approfondie, Technimede décide de s'installer au Maroc. "Nous y sommes présents depuis juin 1999 pour faire la promotion de nos produits et d'ici fin 2000, nous comptons lancer une gamme de produits touchant plusieurs classes thérapeutiques", poursuit M. Peres.
    Cependant, la tâche à accomplir ne semble pas aisée, puisqu'au Maroc les génériques, à l'inverse des pays occidentaux, ne connaissent pas encore un grand succès.
    Les consommateurs pensent en effet, que tout ce qui est économique est de moindre qualité et le médicament générique ne fait pas exception à cette règle populaire.
    "L'insuffisance de la communication dans la promotion des génériques reste la principale cause de ce déficit d'image", ajoute M. Peres.
    Technimede Maroc compte renforcer sa présence au Maroc à travers des investissements dans la production pharmaceutique. "Nous sommes prêts à dépasser le stade de la commercialisation, mais dans le cadre d'un partenariat à travers une joint-venture avec un laboratoire national ou étranger", souligne M. Peres.
    Avec un chiffre d'affaires de 35 millions de Dollars, le groupe Technimede (5 laboratoires) compte parmi les laboratoires qui investissent le plus en recherche et développement au Portugal.


    Déséquilibre entre l'offre et la demande


    La population marocaine consomme 10% des médicaments utilisés en Afrique et 0,12% des médicaments utilisés dans le monde.
    Le marché pharmaceutique marocain est caractérisé par une consommation largement en dessous des besoins réels de la population ainsi que par de larges disparités sociales et régionales.
    La sous-utilisation des médicaments trouve son origine dans la faiblesse du pouvoir d'achat d'une large tranche de la population et de l'absence d'une couverture généralisée par assurance-maladie. 15% seulement des Marocains sont couverts par une assurance-maladie.
    En 1997, la consommation des médicaments était de l'ordre de 5,6 boîtes/habitant/an et correspondait à une dépense annuelle par habitant, pour l'achat de médicaments de l'ordre de 206,55 Dirhams, la part de marché des génériques au Maroc. Avec 32,7 millions d'unités et 636,4 millions de Dirhams, les génériques représentent près de 20,2% du marché pharmaceutique privé marocain en unités et 19,1% en valeur.

    Fedoua TOUNASSI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc