×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Un forum des terroirs en juin

    Par L'Economiste | Edition N°:3279 Le 19/05/2010 | Partager

    . Il aura lieu à Chaouen . Des délégations du pourtour méditerranéenLe développement durable en ligne de mire. La ville de Chaouen accueillera au mois de juin la troisième édition du forum international Planète Terroirs, organisée par l’Association Talassemtane pour l’environnement et le développement en collaboration avec la Française Terroirs et Cultures. L’objectif des organisateurs qui s’exprimaient lors d’une conférence de presse jeudi dernier à Chaouen est de réunir des acteurs du monde sur les conditions d’émergence et de développement des projets de Terroir dans le monde, en accordant une place privilégiée à la conservation et à la valorisation des diversités. Il s’agira aussi de relier les activités de la Dynamique Planète Terroirs aux problématiques propres au développement durable des territoires du Sud.Parmi les objectifs concrets de ce forum qui regroupera des acteurs de différents pays du pourtour méditerranéen, figure l’appui pour le développement d’un projet économique de Terroir autour de la création d’un «panier de biens et de services territorialisé» ainsi que l’accompagnement de la dynamique collective réunissant les acteurs locaux. Les organisateurs ont aussi en projet une contribution à la dynamisation de la réserve de biosphère intercontinentale de la Méditerranée via des actions de coopération visant la valorisation des patrimoines locaux des deux rives. Concrètement, il s’agit de lancer un projet de route transfrontalière autour des produits de terroir qui traverserait le détroit de Gibraltar. A noter que le conseil communal de Chaouen a bien l’intention de mettre la ville sur le chemin du développement durable et de l’écologie. Il vient de déclarer Chaouen “ville écolo”. Pour le conseil, il s’agit d’un événement important pour la ville car il consacre son identité écologique tournée vers la nature. Sans oublier les retombées qu’une telle décision pourra avoir sur la ville tant du point de vue environnemental qu’économique, pour une ville dont le principal argument reste la conservation de l’environnement. Le corollaire pour la commune reste celui d’une plus grande responsabilité envers la nature et le patrimoine écologique et culturel de la ville et ce à travers diverses actions dont la mise en place d’une politique de gestion des ressources naturelles, la mise en place d’actions de sensibilisation et l’implication de la société civile dans la réflexion sur le développement durable de la ville.


    Atouts

    La ville de Chaouen et sa région ne manquent pas d’atouts écologiques. Chaouen dispose de l’un des tous premiers parcs écologiques du pays, celui de Bouhachem. Il se situe au cœur de la région, dans une zone forestière d’une superficie totale de 76.150 ha. Il regroupe environ 41.000 habitants répartis sur 146 douars. Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc