×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 192.132 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 240.532 articles (chiffres relevés le 3/6 sur google analytics)
Economie

Un diplômé sur trois est au chômage

Par L'Economiste | Edition N°:239 Le 18/07/1996 | Partager


Quelque 10 millions de personnes sont actives, dont 642.000 enfants de moins de 14 ans. Une personne sur six est au chômage et une sur deux sans diplôme. Les derniers chiffres sur l'emploi et le chômage.


Les premiers résultat de l'enquête nationale sur la population et l'emploi menée par la Direction de la Statistique en octobre-décembre 1995 viennent de paraître. Une partie de ces chiffres été traitée dans une analyse sur le chômage publiée dans L'Economiste du 11 juillet 1996.
Sur une population estimée à près de 26.555.000 personnes, 10.006.000 sont actives, soit un taux brut d'activité(1) de 37,7%.

Ce taux tient compte des enfants âgés de 7 à 14 ans qui représentent 642.000, soit 6,4% de la population active, près de 8 sur 10 vivant à la campagne.
"La portée analytique des taux bruts d'activité reste limitée du fait que le dénominateur comporte les enfants âgés de moins de 15 ans qui représentent près de 37% de la population", souligne l'enquête.
Les partisans de la clause sociale, notamment les Etats-Unis et l'Union Européenne, ont de quoi nourrire leur argumentaire.

En excluant cette tranche d'âge, le taux d'activité passe à 56%. En 1990/91, il était de 56,8%. Les années 1991 et 1995 ont connu des performances économiques contrastées. La première s'est caractérisée par une bonne année agricole, alors que la seconde a enregistré l'une des sécheresses les plus aiguës. Ainsi, le volume de main d'oeuvre rurale a diminué, et ce aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Entre 1991 et 1995, le taux d'activité des jeunes adolescents (15-24 ans) est resté relativement stable. Pour les adultes âgés de 25 à 44 ans, il n'a pas connu de modification sensible.
En revanche, les personnes âgées de 45 à 59 ans ont vu leur contribution à la production de biens et services régresser.

Près de 1,5 million de chômeurs


Toujours selon cette enquête, le chômage(2) touche près de 1.496.000 de personnes, contre 1.094.241 en 1991, en hausse de 32,2%. Ainsi, le taux de chômage passe de 12% en 1991 à 16% en 1995. Le chômage reste un phénomène urbain (22,9% contre 8,5% pour le rural), touchant beaucoup plus les femmes (19,2%) que les hommes (14,4%) et les "jeunes adolescents 15-24 ans" (44,7%).

Selon, le niveau de formation, les sans-diplômes ou ceux ayant reçu un enseignement minimum sont les premières victimes avec un taux de 1 sur 2 et 1 sur 3 respectivement. Non seulement, les non-diplômés sont les premiers touchés par le chômage, mais ils sont aussi poussés vers le secteur informel qui génère un taux de rotation élevé freinant ainsi l'effort de formation et entraînant une stagnation de la productivité et des salaires.

Par ailleurs, le chômage des diplômés du supérieur ne cesse de s'accentuer: ils sont 211.120 à fin 1995 représentant 14,1% de l'ensemble de la population active en chômage.

Fatima MOSSADEQ


(1) L'actif occupé est défini comme "toute personne qui se déclare être pourvues d'une activité professionnelle au moment de l'enquête".
Il est précisé que "la femme exerce une multitude de tâches qu'elle confond généralement avec ses travaux domestiques. Pour mieux saisir ses activités professionnelles, il lui a été demandé de décrire en détail son emploi du temps. Moyennant une nomenclature des activités à caractère économique, la femme enquêtée est classée active ou inactive". En fait, le problème s'est posé principalement pour les femmes rurales qui exercent souvent des activités économiques qu'elles confondent avec les tâches ménagères (aller chercher du bois, puiser de l'eau...). Il en est de même pour certaines activités réalisées à la maison par les citadines (couture...).

(2) Un chômeur est une personne âgée de 15 ans et plus qui n'a pas une activité professionnelle au moment de l'enquête et est à la recherche d'un emploi.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc