×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Un centre de formation professionnelle «made in» Al Akhawayn

Par L'Economiste | Edition N°:1160 Le 07/12/2001 | Partager

. Son ouverture est prévue en février 2002 à Casablanca. Le diplôme délivré au terme de deux années de formation bénéficiera d'une équivalence sur le plan international, aux Etats-Unis notammentL'Université Al Akhawayn d'Ifrane se délocalise et installera un «Executive Education Center« vers la mi-février 2002 dans la première ville économique du Royaume. L'antenne casablancaise de cette université d'inspiration anglo-saxonne constituera son interface avec le monde de l'entreprise.Ce centre s'articulera autour de trois composantes essentielles. La plus importante sera la formation diplômante, un «Executive MBA« destiné aux cadres supérieurs qui désirent peaufiner ou réactualiser leurs connaissances dans le domaine professionnel. Les entreprises peuvent, en outre, choisir des modules de formation continue ou des services de «consulting«. Enfin, l'université, soucieuse d'étoffer son offre, a pour projet de proposer deux «Executive Masters« spécialisés dans les nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC) et les ressources humaines. Al Akhawayn n'en est pas à son premier coup d'essai dans ce domaine. Des modules de formation professionnelle avaient déjà été délivrés, au sein même de l'université, à des cadres du ministère des Finances. Actuellement, et avant même l'ouverture du centre, des cadres supérieurs de l'OCP suivent un module de formation privée et leurs homologues de l'ONA sont en pourparlers avec les responsables du centre pour avoir droit à cette même formation.Les modules mis en place par l'université ont rencontré un accueil favorable auprès des professionnels, souligne Mohamed Habbal, directeur général de l'Executive Education Center. «Ce centre de formation bénéficiera de la réputation académique de l'université, mais aussi d'un réseau d'universités américaines prêtes à aider et conseiller un partenaire«, explique-t-il. Pour assurer la formation et même si le corps professoral de l'université constitue un vivier intéressant pour les responsables du centre, il n'est pas à exclure que d'autres professeurs puissent être préférés à ceux d'Al Akhawayn, précise Habbal. Pour permettre un démarrage du centre à la mi-février, les dossiers de candidature sont d'ores et déjà passés au crible. Les cadres supérieurs qui prétendent à ces modules de formation doivent justifier d'une importante expérience professionnelle et être également titulaires d'un bac +4.Le diplôme s'étale sur deux années. Les cadres qui participeront à ces modules prendront part à des week-ends alternés à Casablanca, auxquels s'ajouteront 4 à 5 semaines de séjour cumulées à Ifrane. Le coût total de ces deux années de formation s'élèvera à 150.000 DH et un remboursement partiel de la formation par l'Office de Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail est envisageable. Le diplôme, délivré au terme de deux années de formation, bénéficiera d'une équivalence sur la scène internationale, aux Etats-Unis notamment. Mehdi LAABOUDI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc