×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Société

    Trois questions à Arne Aasheim, ambassadeur de la Norvège au Maroc

    Par L'Economiste | Edition N°:2123 Le 05/10/2005 | Partager

    - L’Economiste: Que représente pour vous l’hommage rendu à Thor Heyerdahl?- Arne Aasheim: Je suis particulièrement heureux de m’associer à un événement constituant un point de rencontre entre le Maroc et la Norvège. La Norvège est honorée que l’expédition historique soit encore vivace dans l’esprit des habitants de Safi. Nous sommes deux royaumes de civilisations ancestrales. Pourtant il n’existe pas encore tellement de relations entre nos deux pays. Les échanges qui existent ne sont pas très importants. Et pourtant, il y a 35 ans, le Maroc et la Norvège se sont rencontrés grâce à l’expédition Râ depuis Safi. - Et pourtant certaines entreprises comme le groupe Hydro semblent très engagés dans des projets au Maroc?- La compagnie norvégienne Hydro, prospectant le pétrole au large de Safi, s’est aussi associée à la commémoration de l’odyssée de Râ II. L’entreprise internationale s’est engagée par contrat avec les autorités marocaines. Si elle trouve du pétrole, ce sera une opportunité commerciale entre nos deux pays. Actuellement, 7.000 Marocains vivent en Norvège. C’est sûr que nous (le Maroc et la Norvège) apprendront à mieux nous connaître. Il existe certainement des zones d’activités économiques, culturelles et autres à développer. C’est l’occasion de se constituer des bases vraiment solides pour continuer à travailler ensemble. - Vous attendiez-vous à un tel accueil?- A vrai dire, non. Cette commémoration à Safi m’a impressionné. La famille de Thor Heyerdahl et les délégations norvégiennes ne s’attendaient pas à un accueil aussi chaleureux. Ils n’oublieront jamais leur séjour à Safi. C’est grâce à l’initiative de Marocains qui connaissaient Thor Heyerdahl. C’est grâce surtout à Taïeb Amara et son épouse Aïcha Amara, amis personnels de Thor et sa famille qui connaissaient la valeur de l’expédition de Thor Heyerdahl.Propos recueillis par Mohamed RAMDANI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc