×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Tourisme/Agadir
    Le TO Coral Travel mise sur la destination
    De notre envoyée spéciale à Antalya, Malika ALAMI

    Par L'Economiste | Edition N°:3387 Le 20/10/2010 | Partager

    . Près de 11.000 touristes russes drainés en l’espace de six mois . Objectifs 2011: doubler les arrivées de cette clientèle Bonne nouvelle pour les professionnels du tourisme à Agadir. La destination est en passe de drainer plus de touristes russes lors des saisons à venir. Le groupe Odeon tours destinations management center et son tour opérateur Coral Travel, se disent satisfaits de leur première expérience sur Agadir. C’est ce que les dirigeants du groupe ont déclaré lors d’une rencontre cette semaine à Antalya en Turquie. Une grand-messe annuelle intitulée «Global Harmony», organisée par l’entreprise mère OTI holding pour préparer l’avenir et créer de l’émulation dans le milieu de ses partenaires. Au Maroc, le groupe OTI, à travers ses filiales Odeon tours et Coral Travel développe le marché russe sur Agadir depuis avril dernier avec son réceptif MTS (Major travel services). Selon Rachid Dahmaz, DG de MTS, les objectifs fixés pour les mois d’activité au programme, avril à novembre sont quasiment atteints. En effet, le TO et son réceptif qui s’étaient assignés comme objectifs 12.000 clients sur la destination Agadir à l’issue de cette première expérience devraient terminer la saison avec environ 11.000 touristes russes ayant visité la station balnéaire. Et les deux partenaires ne comptent pas s’arrêter là. Ils ont pour ambition d’atteindre les 15.000 voire 20.000 clients sur Agadir à l’issue de la même saison en 2011. L’intérêt porté à Agadir par le groupe OTI à travers ses filiales Odéon tours et Coral Travel n’est pas fortuit. C’est le fruit d’une rencontre entre des professionnels et institutionnels du tourisme et Ahmet Bektas, membre du conseil d’administration de OTI Holding. L’homme d’affaire qui développe plusieurs destinations a usé de son pouvoir de persuasion au sein de son groupe pour investir la destination Agadir et ainsi diversifier le produit de l’entreprise. Et le département du tourisme marocain ainsi que les professionnels d’Agadir ont suivi. Ahmet Bektas n’a pas manqué d’ailleurs de louer la disponibilité et l’accompagnement des institutionnels marocains, lors de la manifestation «Global Harmony’’ devant des centaines de voyagistes venus de tous les coins du globe. Il a également décerné une distinction au DG de MTS, Rachid Dahmaz, son partenaire au Maroc. Et ce, en reconnaissance pour son savoir-faire. Il reste cependant beaucoup à faire sur la destination, de l’avis de Dahmaz, pour drainer plus de touristes russes à Agadir. La formation des guides et même des ressources humaines au sein des établissements hôteliers à la langue russe est une des démarches incontournables à mettre en œuvre pour répondre aux attentes de cette clientèle. Les cours de langue russe qui seront proposés dès novembre prochain par l’établissement Founty sont un début de réponse à cela. Pour un autre professionnel, il est important aussi d’investir dans la promotion. On ne peut développer en effet ce marché sans des actions concrètes de communication et sans moyens sur place. Pour l’heure, l’Office national marocain du tourisme est représenté à Moscou par Samir Soussi Riah. Difficile de couvrir ainsi un marché dans un pays immense qui compte 150 millions d’habitants dont 12 millions disposent d’un passeport et donc susceptible de voyager. C’est dire l’importance du marché et ses potentialités de développement. Comparativement à nos concurrents en matière de tourisme russe, nos parts de marché sont vraiment insignifiantes. Le Maroc atteindra à peine 22.000 visiteurs russes cette année. La région d’Antalya à elle seule réalise 4 millions de touristes russes chaque saison d’été (avril à novembre). Le TO Coral Travel a réalisé à lui seul sur la Turquie cette année d’avril à octobre: 650.000 clients. A l’issue des 12 mois de 2009, il a enregistré en Egypte 350.000 clients et 20.000 clients en Tunisie. Mais les choses s’annoncent bien pour Agadir. Coral Travel et son groupe croient fort dans les potentialités de développement touristique de la station balnéaire. Du nouveau aussi sur le plan de l’aérien. La compagnie Royal Air Maroc programme à partir du 19 décembre prochain trois vols par semaine pour relier Moscou à Agadir via Casablanca. Il est également envisagé de mettre en place un vol quotidien sur cette ligne aérienne, de manière à encourager les TO à programmer la destination même en période d’hiver. Il ne reste plus qu’à accompagner les démarches des uns et des autres par des actions de promotion.


    Opérateur du Top Five

    Créé en 1995 à Moscou, le tour opérateur Coral Travel, filiale de OTI holding est actuellement un opérateur du Top Five du tourisme sur les marchés russe, ukrainien et biélorusse. Outre le Maroc, le voyagiste envoie des touristes sur près d’une vingtaine de destinations. En 2009, malgré la crise, Coral Travel a enregistré plus de 850.000 clients au total sur ses marchés de prédilection (Russe, ukrainien et biélorusse). Au cours de la même période, OTI holding, l’entreprise mère, en activité depuis 1992, a réalisé à travers toutes ses filiales 1,23 million de clients. Cette année 2010, le nombre de touristes enregistré par le groupe dépasse le chiffre de 1,35 million.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc