×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Tanger: Les Medays préparent leur deuxième essai

Par L'Economiste | Edition N°:3105 Le 10/09/2009 | Partager

. Rencontres sur les défis de la Mare Nostrum L’institut Amadeus entend bien continuer sur la lancée des Medays 2008 avec une deuxième édition programmée du 19 au 21 novembre prochain. Pour cette nouvelle rencontre, il est prévu de traiter d’une thématique globale qui est celle de la coopération Nord-Sud et de la nécessité de son extension à l’Afrique. Il s’agit, selon les organisateurs, d’inclure l’Afrique «de manière opérationnelle dans les différents processus politiques en cours dans la région».Le forum sera l’occasion de lancer un appel commun, mais aussi de proposer des solutions pratiques pour la mise en place d’une politique de relance économique concertée incluant tous les acteurs euro-méditerranéens et euro-africains, selon les organisateurs des Medays. L’édition 2009 des Medays sera organisée en quatre demi-journées constituées de 4 séances plénières et de 16 panels. Chacune de ces demi-journées traitera d’une problématique particulière.

Marchés émergents
Parmi les thèmes sélectionnés figurent la résolution des crises, la prévention des conflits et la promotion du développement humain ainsi que les priorités du continent africain. Côté économique, l’on parlera de la relance économique et des engagements des marchés émergents. L’environnement ne sera pas en reste avec les gouvernances hydrauliques et les nouveaux enjeux du Sud. Une séance plénière sera également organisée en partenariat avec le think tank anglais Chattam House sur la sécurité globale au Proche-Orient et en Afrique. Parmi les intervenants, quelques membres du gouvernement marocain, dont Nizar Baraka, ministre délégué auprès du Premier ministre chargé des Affaires économiques et générales, et aussi Ali Fassi Fihri, directeur de l’Office national de l’électricité (ONE) et de l’Office national de l’eau potable (ONEP). Ils seront accompagnés par des invités de marque, tels Loic Fauchon, président du Conseil mondial de l’eau, Patrice Fonlladosa, PDG de Veolia Eau, Henri Guaino, conseiller spécial du président français, et Antonio Guterres, commissaire des Nations unies pour les réfugiés. Parmi d’autres noms, Donald Kaberuka, président de la Banque africaine de développement, Amr Moussa, secrétaire général de la Ligue arabe, Marc Otte, représentant spécial de l’Union européenne pour le Processus de Paix au Moyen-Orient, qui s’ajoutent à d’autres en instance de confirmation. A noter que l’institut Amadeus a été créé en 2005 en tant qu’association visant à promouvoir la coopération Maghreb-Union européenne dans le cadre du processus de Barcelone.L’association Amadeus a décidé de s’ériger en institut début 2008. Basé à Rabat, l’institut Amadeus se définit comme un «think-tank» indépendant. Ses domaines de recherche portent essentiellement sur le Maroc, la coopération entre le Maghreb et l’Union européenne mais également sur les enjeux géostratégiques contemporains, l’économie mondiale et les stratégies de développement. Il a été fondé et dirigé par Brahim Fassi Fihri. De notre correspondant, Ali ABJIOU
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc