×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Rocade méditerranéenne
La liaison Al Hoceima-Jebha opérationnelle

Par L'Economiste | Edition N°:3105 Le 10/09/2009 | Partager

. Coût du projet: 1,65 milliard de DH. Une nouvelle route de 103 km DERNIÈRE ligne droite pour la rocade méditerranéenne. L’avant-dernier tronçon reliant Ajdir (Al Hoceima) à Jebha vient d’être livré à la circulation. Il ne reste plus que quelque 120 km de route (Tétouan- Jebha) à construire pour achever l’ensemble du projet. La liaison Al Hoceima-Jebha dont le coût de réalisation avoisine le 1,65 milliard de DH est, quant à elle, d’une longueur d’environ 103 km. Ainsi, 7 km sont à parcourir de Ajdir au centre-ville d’Al Hoceima. Avant l’achèvement des travaux de construction, aucune voie ne reliait les deux localités. Aujourd’hui, cette nouvelle route dessert successivement Jebha et Bouhanine avant de rejoindre Cala-Iris. Elle emprunte la RR 414 jusqu’à Ait Kamra sur 45 km, puis la RN 2 sur 10 km jusqu’à Imzouren et enfin la RR 610. Par ailleurs, et compte tenu du caractère très accidenté de la topographie et de la nature géotechnique vulnérable du terrain, le tronçon Al Hoceima- Jebha s’éloigne de quelques kilomètres de la côte méditerranéenne.A noter que les travaux sur cette section ont été lancés en juin 2004 et devaient être bouclés, en principe, en 2008. Force est de constater, donc, que le projet a enregistré un retard d’une année. Un contrat établi avec des sociétés étrangères pour la réalisation de la liaison a été d’ailleurs résilié. «La liquidation du marché, le lancement d’un autre appel d’offres et la sélection d’un nouveau constructeur nécessitent tous des procédures administratives qui prennent souvent beaucoup de temps», indique-t-on auprès de la direction régionale de l’Equipement d’Al Hoceima. Pour le financement de ce projet, le ministère de l’Equipement et du Transport a dû verser environ 310 millions de DH (19%) pour achever les travaux déjà entamés par les entreprises étrangères. Quelque 1,34 milliard de DH (81%) étant un don de l’UE.S’agissant de la liaison Jebha-Tétouan, les travaux sont lancés depuis 2008 et devraient être achevés en 2012, selon le planning arrêté par le ministère de l’Equipement et du Transport. «Cette dernière ligne droite du projet de la rocade nécessite une enveloppe budgétaire d’environ 2,3 milliards de DH», précise un responsable de la direction régionale de l’Equipement d’Al Hoceima. Et d’ajouter: «Les contributions sont du ministère et de l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica)». La route Jebha-Tétouan emprunte un terrain plat au départ de Tétouan pour aborder très rapidement les reliefs montagneux. Elle traverse des zones instables caractérisées par des glissements de talus, sapements de la plate-forme par la mer et éboulements. Les travaux consistent à améliorer les caractéristiques géométriques de la route existante en adoptant un nouveau tracé pour certains tronçons, renforcer et élargir la chaussée pour présenter un profil en travers de 7 mètres. Pour rappel, la rocade méditerranéenne (507 km), reliant les villes de Tanger et Saïdia, permettra de réduire le temps de trajet de 11 à 7 heures.Bouchra SABIB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc