×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Spécial El Jadida
Comment une industrie lourde profite à la région

Par L'Economiste | Edition N°:1491 Le 04/04/2003 | Partager

. Le site de Jorf Lasfar de la Sonasid emploie actuellement 165 personnes. Le projet d'aciérie va employer une centaine de personnes supplémentairesLe deuxième laminoir de la Sonasid a été implanté à Jorf Lasfar. Le choix du site s'explique, selon Nacer Bouimadaghene, directeur général adjoint, par les atouts qu'offre la région et l'existence d'un immense port. La décision avait été prise suite aux facilités et la disponibilité du terrain. Les initiateurs du projet tablent aussi sur l'espoir du développement rapide de la ville concernant son tissu industriel. Le projet avait donc été lancé en début 2000, pour démarrer en juin 2002. La production avait bien commencé, il y a 7 mois de cela. Aujourd'hui, le laminoir de Jorf Lasfar produit pratiquement 50% de sa capacité. Il peut satisfaire les besoins jusqu'à 2005 à 2006, précise Bouimadaghene. La satisfaction du marché est résolue actuellement avec cet investissement. Reste à faire face au problème de la matière première. Un projet d'intégration pour fabriquer la billette utilisée dans la fabrication du rond à béton, avec un investissement de 950 millions de dirhams, est en cours de réalisation. La construction d'une aciérie va commencer dès le mois de mai, pour un démarrage prévu en 2005. “Les actionnaires ont confiance dans la région. De ses infrastructures de base existantes, avec son port, mais aussi pour son chemin de fer qui débouche sur le parc industriel”, ajoute Bouimadaghene. Le site de Jorf Lasfar de la Sonasid emploie actuellement 165 personnes. Le projet d'intégration, qui est l'aciérie, va employer une centaine de personnes supplémentaires. La sélection du personnel se fera dans la région d'El Jadida pour garantir la stabilité des employés, confie-t-il.“Nous avons des besoins en sous-traitances, d'où la nécessité de petites entreprises devant prendre en charge un certain nombre de services”, poursuit le DGA du site de la Sonasid. Pour garantir leur réussite, ces petites entreprises devraient investir dans l'étude des marchés, recommande-t-il. Après la création d'entreprises, se pose bien souvent la problématique de la gestion, avec les compétences nécessaires. Dans ce cadre, l'encouragement devrait s'orienter vers les petites et moyennes entreprises qui garantissent à leur tour la réussite des grandes entreprises et de la collectivité en général. Car, à l'évidence, si les emplois des grandes entreprises sont directs, ceux induits par des sociétés de transport, de nettoyage, de logistique et maintenance se chiffrent à des milliers. Bouimadaghene cite des exemples à Nador où 1.000 emplois sont créés grâce à l'activité de la Sonasid. A Jorf Lasfar, et en plus du laminoir, avec l'installation de l'aciérie, il y'aura entre 1.000 et 1.500 emplois qui seront créés avec des petites entreprises, assure-t-il. Les autorités locales, la Chambre de Commerce, les élus, devraient certainement faire appel à des expertises, et à des consultants, pour encourager ces entreprises. Autre aspect important pour les entreprises concerne le code du travail dans son état actuel et qui bloque les affaires, explique Bouimadaghene. On déplore l'absence de flexibilité en termes de contrats concernant notamment les horaires de travail, dit-il. Et d'ajouter que la Justice de son côté, à cause des contentieux occasionnant des frais onéreux, enlise les entreprises dans une spirale infernale. M. R.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc