×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Spécial El Jadida
De nouvelles idées pour mieux gérer la ville

Par L'Economiste | Edition N°:1491 Le 04/04/2003 | Partager

. La nouvelle charte des collectivités locales permet au privé de s'approcher de son élu et venir avec des idées. Le trafic entre El Jadida et Jorf Lasfar devient de plus en plus dense“Comment mettre en place et appliquer toutes ces réflexions sur la région”, s'interroge Fouad Ammor, DGA de Jorf Lasfar Energy Company (JLEC). A quoi répond El Hariry, “plusieurs organes sont concernés. C'est le rôle aussi de la municipalité. Cette dernière est dans le processus. La nouvelle charte des collectivités locales donne plus de pouvoir aux élus, et plus de possibilité d'intervenir. Si les élus arrivent à en faire leur cheval de bataille, les choses bougeront”. Pour El Hariry, l'administration a également un rôle très important autant que les ONG. Selon lui, l'exemple d'Essaouira est significatif. Dans cette ville, la locomotive pour le développement du tourisme a été une association. La vision globale de l'action est capitale. Mettre à contribution tous les organes est la seule issue. “Nous devrions alors changer de langage”, réagit encore Ammor. “Avouons que jamais nous n'avons tenté d'aller vers les élus et changer le cadre de travail. Nous serions plus efficaces. Nous pourrions leur proposer des contrats-programmes, des apports financiers et notre compétence théorique et pratique, avec la possibilité d'importer les expériences de l'étranger”, ajoute cet industriel. Ce dernier approuve la nouvelle charte qui permet aux opérateurs de s'approcher de l'administration et venir avec des idées. “Je suis sûr que nous serions très bien reçus. L'administration centrale également ne peut qu'encourager ce genre d'action et sortir avec un cadre de travail pour définir les objectifs et surtout mettre en place les dates de réalisation”, explique Ammor. “Voilà une nouvelle démarche pour mettre en oeuvre ce qui est en train de se dire”, ajoute-t-il. Par ailleurs, regrette le patron de JLEC, “il existe un moteur industriel dans la région, mais il est de faible puissance. On pourrait dire que c'est un moteur deux chevaux”. “C'est vrai qu'il s'agit d'un moteur deux chevaux mais ce n'est qu'un début”, répond Youssef Zahidi.D'autres questions ont été soulevées par Ammor. Il s'agit entre autres du projet d'autoroute. Selon Ammor, ce projet avait prévu au départ d'intégrer Jorf Lasfar dans le tronçon, alors que maintenant, l'autoroute s'arrêtera à El Jadida. “Il n'y aura donc pas de tronçon entre Jorf Lasfar-El Jadida”, regrette-t-il. C'est important de reprogrammer ce tronçon d'autoroute d'autant plus qu'aujourd'hui, Jorf Lasfar génère une activité importante. Le transport est de plus en plus dense. Le trafic s'accentuera encore avec l'installation de la Sonasid et d'autres unités. “Tout au long de la route actuelle entre El Jadida et Jorf Lasfar, de petites unités d'entrepôts de gaz se sont implantées. A terme, il sera impossible d'élargir la voie”, explique Ammor. Et d'ajouter: “Auparavant, il fallait 20 minutes pour ce trajet, depuis peu de temps, il faut 1h30”


Pas d'espace vert dans la ZI

Pour étoffer la région en PME, il faut développer les centres d'incubateurs, note Ammor. Le centre régional d'investissement a également un rôle crucial à jouer pour la dynamisation de la région. Sur un autre registre, poursuit Ammor, “c'est une honte pour la ZI, dont l'investissement généré s'est élevé à 4 milliards de dirhams, alors qu'il n'y a pas un seul espace vert. Il faut anticiper, car le temps presse”. Enfin, s'interroge le patron de JLEC, “avec 120.000 habitants, est-ce qu'il faut vraiment privatiser le ramassage d'ordures à El Jadida?”M. Kd

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc