×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Souss-Massa-Draâ: 12 milliards de DH de projets agréés en 2008

    Par L'Economiste | Edition N°:2964 Le 16/02/2009 | Partager

    . C’est ce qui ressort du bilan annuel du CRI . Tourisme, agroalimentaire, BTP sont les secteurs phares LE secteur du tourisme continue de séduire les investisseurs dans le Souss-Massa-Draâ. C’est ce qui ressort du bilan de l’année 2008 du Centre régional d’investissement (CRI). Sur les 228 dossiers déposés l’an dernier, 56 concernent des projets touristiques. En fait, sur les 12,47 milliards de DH d’investissements programmés, porteurs de 28.063 opportunités d’emploi, le tourisme va générer plus de 2,52 milliards de DH et plus de 3.080 emplois à terme. Parmi les gros dossiers traités, figure le projet de la mise en valeur de la nouvelle zone d’Imi Ouaddar dans le cadre du plan Biladi. Rappelons que la consistance du projet est de 38 ha dont l’aménagement nécessitera un investissement de 400 millions de DH. Aujourd’hui, le dossier de lotir et de construire ce projet d’envergure est en cours d’instruction à l’Agence urbaine d’Agadir. Le projet touristique «Agadir Sky Center’’ est aussi un important dossier qui a été validé en 2008 par le CRI. Il s’agit de l’aménagement d’un centre intégré de services et de loisirs programmé sur 64.000 m2 dans la capitale du Souss dans la zone d’extension du barreau est-ouest sur un terrain domanial. Initié par des investisseurs koweitiens, le projet devrait générer à terme 400 emplois environ. Pour l’heure, il est encore au stade d’étude architecturale mais ne tardera pas à faire l’objet de demande d’autorisation de construire à l’Agence urbaine. Outre le tourisme, le BTP et l’industrie drainent également beaucoup de promoteurs. Au niveau du BTP, le nombre de projets agréés par le CRI en 2008 a atteint 51 pour un montant global de plus de 4,94 milliards de DH. Parmi les gros chantiers dans ce contexte, on retient notamment un projet résidentiel de taille, au cœur de Ouarzazate. Baptisé Bassatine, cet investissement est estimé à 560 millions de DH sur une superficie de 15 ha. Pour ce qui est de l’industrie, 34 dossiers relevant du secteur ont été validés par le CRI l’an dernier. Ils devraient générer plus de 4,54 milliards de DH et 20.964 emplois à terme. Par filière, à noter que c’est l’agroalimentaire qui est la plus prisée. Le nombre de dossiers agréés à ce niveau est de 10 pour un montant global de 4,47 milliards de DH. Toujours en matière d’industrie agroalimentaire, rappelons qu’un projet d’envergure est dans le pipe. Il s’agit de la création du pôle halieutique d’Agadir. Le dossier a été validé en décembre 2008. Avec un montant d’investissement de plus de 4,26 millions de DH, ce chantier a pour principaux objectifs le développement et la pérennisation de l’activité de transformation des produits de la mer dans la région.


    Services

    1903, c’est le nombre de demandes de création d’entreprises traitées par le CRI en 2008. Elles devraient générer un investissement de plus 1,27 milliard de DH et 7.320 emplois. Ainsi, 41% des demandes de création d’entreprises instruites sont liées aux activités de prestations de services. Dans le détail, on note une forte augmentation dans les activités liées aux télécommunications, au transport national et international de marchandises, au conseil et à la restauration. Le BTP occupe la deuxième place avec 22%, suivi par le secteur du commerce représentant 20%. Le tourisme vient en 4e position avec 13% des créations, suivi par le secteur de l’industrie avec 3%. Sont classées en dernière position des demandes de création d’entreprises, les secteurs de l’agriculture, la pêche, l’énergie et les mines. Au sujet notamment de cette dernière activité, à noter que durant l’exercice 2008, un nombre de 289 autorisations ont été délivrées par la wilaya du Souss-Massa-Draâ.De notre correspondante, Malika ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc