×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Sharon/Abbas: Nouveau round de négociations

Par L'Economiste | Edition N°:2125 Le 07/10/2005 | Partager

. Un sommet est prévu pour le 11 octobreLes autorités israéliennes ont confirmé, jeudi 6 octobre, que le dirigeant palestinien, Mahmoud Abbas, et le Premier ministre israélien, Ariel Sharon devraient se rencontrer mardi 11 octobre, ajoutant que ce sommet aura lieu à Jérusalem. «Ce sommet aura lieu à la résidence de Sharon, et son ordre du jour doit être préparé par Dov Weisglass, conseiller de Sharon, et Saëb Erakat, le principal négociateur palestinien», a affirmé un haut responsable israélien sous couvert d’anonymat. «Nous sommes prêts à tous les gestes susceptibles de renforcer Abbas, à condition que ces gestes ne compromettent pas notre sécurité», a ajouté ce haut responsable. «Une commission interministérielle doit ainsi statuer, au cas par cas, sur les prisonniers palestiniens qui pourront être élargis, et nous envisageons aussi de transférer à l’Autorité palestinienne des secteurs en Cisjordanie, mais celle-ci doit pouvoir effectivement contrôler lesdits secteurs», a-t-il ajouté.Selon ce haut responsable, «le président américain George W. Bush a poussé à la tenue de ce sommet, car il essaie de promouvoir l’application de la Feuille de route», plan de paix international prévoyant un règlement par étapes du conflit devant aboutir à la création d’un Etat palestinien. Le prochain sommet entre les leaders palestinien Mahmoud Abbas et israélien Ariel Sharon doit déboucher sur des résultats et ne pas se transformer en un nouveau round de négociations, a affirmé jeudi 6 octobre le négociateur palestinien en chef, Saëb Erakat. Il a estimé que les questions appelées à être discutées lors du sommet, devaient faire l’objet de pourparlers préalables entre responsables des deux bords pour permettre à Abbas et Sharon d’annoncer des résultats concrets à l’issue de leur rencontre. Selon lui, le sommet insistera notamment sur la nécessité pour les deux parties d’appliquer leurs engagements prévus par la Feuille de route, le dernier plan de paix international pour un règlement du conflit israélo-palestinien. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc