×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Sanofi-Aventis prévoit de profondes restructurations

Par L'Economiste | Edition N°:3052 Le 23/06/2009 | Partager

. Objectif: trouver de nouvelles sources de croissance. Une croissance du bénéfice net par action de 7% en 2009Le N° 4 mondial de la pharmacie a décliné devant les représentants de son personnel, réunis en comité de groupe, son projet de restructurations qualifiées de «profondes», notamment dans certaines activités. «Lors du comité de groupe, on nous a annoncé que le projet de transformation de Sanofi allait se concrétiser pour certaines activités par de profondes restructurations nécessitant des mesures d’accompagnement adaptées», a dit Thierry Bodin, délégué syndical de la CGT.Aucune précision n’a été donnée mais «les grandes orientations du projet» devraient être divulguées lors d’un comité de groupe extraordinaire prévu au cours de la semaine du 29 juin. Un porte-parole du groupe a déclaré qu’il ne voulait pas commenter «le contenu de la réunion du comité de groupe France». Lors de cette réunion, les représentants du personnel ont fait des propositions «visant à maintenir et développer l’activité dans les différents secteurs», a précisé Thierry Bodin. Par ailleurs, ils ont expliqué que la mise en œuvre desdites propositions «nécessitait que la direction du groupe accepte une diminution de sa profitabilité». Une question que la direction a refusé de commenter.Lors de cette rencontre, le groupe a confirmé qu’il prévoyait toujours pour 2009 une croissance du bénéfice net par action d’au moins 7% à changes constants.Rappelons que le groupe avait annoncé la semaine dernière une décision de la justice américaine qui lui autorise la vente de copies génériques de son anti-cancéreux Eloxatine. Chris Viehbacher, le nouveau directeur général du laboratoire, surnommé le «smiling killer» (le tueur souriant), a présenté le 11 février dernier le «programme de transformation» du groupe. Celui-ci est notamment basé sur un nettoyage du portefeuille de médicaments, sur des acquisitions de taille petite ou moyenne dans les médicaments sans ordonnance, les génériques et les vaccins, ainsi que sur une réduction des coûts. Le but de ce programme est de trouver de nouvelles sources de croissance dans un contexte de pertes de brevets menaçant plus de 20% des ventes à l’horizon 2013, avait-il alors expliqué. En Bourse, les projets de Chris Viehbacher ont permis un redressement de l’action de la société. Elle a clôturé la semaine passée sur un gain de 1,04%, portant à 5,5% sa remontée depuis le début de l’année.B.A.I.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc