×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Politique Internationale

    Rotary Club: Les femmes arrivent

    Par L'Economiste | Edition N°:13 Le 23/01/1992 | Partager

    LES femmes sont admises aux clubs Rotary. C'est une première pour le mouvement rotarien maghrébin. Dans les prochaines semaines, un nouveau club Rotary sera créé à Casablanca avec «le plus»: il ouvre ses portes aux femmes.
    Casablanca comptera, à elle seule, dès que le club El Fida deviendra opérationnel, environ 200 rotariens.
    Par ailleurs, des démarches ont été entamées pour l'ouverture d'un Club à El Jadida, Marrakech-Koutou-bia, Khouribga, Safi, Salé, Meknès-Ismaïlia, Beni-Mellal et Laayoune.

    Le Club Rotary de Casablanca et les femmes


    Dans les prochaines semaines, la remise de la charte officielle, signée par le Président du Rotary International et remise par le Gouverneur du district, le Dr A. Berrada concrétisera l'adhésion du sixième club au Rotary International. Le Club a déjà été constitué en Décembre 1991, et s'active. Parmi les actions inscrites dans son programme, il lance deux opérations fin Janvier: »Circoncision» pour les enfants issus de familles défavorisées d'El-Fida, et «don du sang» des membres, au Centre de Transfusion Sanguine.
    Sur les 26 membres fondateurs du district, 8 nationalités sont représentées, et 7 femmes.
    Au Maroc, leur admission est fraîchement acquise. La première femme ayant pénétré ce milieu est Mme Naïma Smirès, Présidente de Gras Savoye. Malgré l'ouverture des portes des clubs aux femmes, sur 500 rotariens 15 membres seulement seront des femmes, membres des clubs de Tanger, de Settat, et de Casablanca. Celles-ci appartiennent dans l'ensemble au milieu médical, pharmaceutique et industriel.
    Aux Etats-Unis, l'admission, à part entière, des femmes au Rotary Club est récente. Elle date de cinq ans. Toutefois, chaque club est entièrement autonome dans le choix de ses actions, ceci dans le respect du règlement du Rotary International.

    Le Rotary Club


    Le Rotary Club, association d'hommes et de femmes d'affaires, a été créé le 23 Février 1905 par un avocat américain Paul Harris. Le club se veut «une organisation de services». Dans le monde, on dénombre à travers 25.000 clubs 1,2 million de membres. Parmi les 175 pays où les Rotary clubs sont présents, on compte la Tunisie, le Maroc et la Mauritanie pour le Maghreb. La création de clubs en Algérie est envisagée pour 1992.
    Rappelons que l'adhésion au mouvement rotarien se fait par parrainage et cooptation, sur la base d'un membre par classification professionnelle, à l'exception des médias, de la diplomatie et du clergé. un minimum de 25 membres est recquis pour toute ouverture d'un club, dont les membres s'engagent à ne pas aborder les questions d'ordre politique et religieux lors des réunions. Un club fonctionne autour de quatre grands axes: l'action intérieure (la vie du club), l'action professionnelle (les relations entre professionnels tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'entreprise), la Commission d'intérêt public (le soulagement de la misère humaine) et, la Commission Internationale pour la solidarité internationale et l'amitié entre les peuples.
    Par ailleurs, la Fondation Rotary, qui fête cette année son 75ème anniversaire, a de grands objectifs à l'échelle mondiale tels que l'éradi-cation de la poliomyélite, pour lequel un programme Polio plus a été conçu, la lutte contre la faim, la protection de l'environnement, le soutien aux sinistrés en cas de catastrophes naturelles, les programmes socio-éducatifs.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc