×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Politique Internationale

    Nissan attaque le marché des voitures de tourisme

    Par L'Economiste | Edition N°:13 Le 23/01/1992 | Partager


    LE distributeur de Nissan au Maroc, SIAB, s'attaque au marché des voitures de tourisme à une période où la suprématie japonaise en matière automobile n'est plus contestée, et où Bush et les dirigeants européens se succèdent à Tokyo, pour demander grâce.
    SIAB commercialisera surtout la Nis-san Sunny Ex-Saloon, modèle intermédiaire, à cheval entre la gamme des moyennes (Peugeot 309, R9, R19 ...) et la gamme des moyennes supérieures (Peugeot 405, R21, BX, Tempra).
    Voiture familiale, elle rassure par son design incurvé régulier; les angles et les formes géométriques futuristes sont bannis. Elle rappelle les modèles BMW classiques. Les pare-chocs, peints dans la même couleur que la tôle ne perturbent pas l'harmonie de la voiture.
    Si le conducteur est confortablement assis, et qu'il peut régler sa position en hauteur, l'accoudoir de sa portière gène quelque peu son flanc gauche. Pourtant cet accoudoir porte des commandes des lève vitres pour toutes les portières, et leur verrouillage. Le verrouillage est d'ailleurs automatique quand la vitesse atteint 20 km/heure.

    Le conducteur dispose d'un tableau de bord fonctionnel des plus simples: Le compte-tours et le cadran de vitesse sont larges et laissent peu de place aux indicateurs annexes de niveau de carburant et de températures. Le klaxon, actionné au milieu du volant est peu mélodieux et rappelle celui des véhicules utilitaires.
    L'impression laissée est que le constructeur ne s'arrête pas à "l'accessoire": il n'y a pas de gadget, mais des commandes simples, pour la climatisation, la radio cassette. Les revêtements des coussins, les plastiques du volant, du tableau de bord aurait gagné à être plus doux au toucher.
    Sur les aspects techniques en revanche, Nissan a cherché la perfection. Le volant (réglable sur deux positions) est d'une souplesse rare grâce à la direction assistée, le levier de vitesse a une bonne hauteur de la main est facilement maniable. Les pédales d'embrayage et de freins très souples sous les pieds. Le moteur essence, double came 16 soupapes, d'une cylindrée de 1597 cm3, puissant, surprend par son silence, répond en accélération et en reprise.
    Nissan Sunny laisse une sensation d'équilibre à la conduite: les amortisseurs sont efficaces, les freins (avant à disques, arrières à tambours) fixent le véhicule au sol quand ils sont sollicités.
    La voiture tient bien la route, reste stable dans les virages sur route. Elle est maniable en ville, dans la circulation.

    Nissan Sunny Ex Saloon: caractéristiques techniques
    · Longueur: 4,21 m
    · Largeur : 1,66 m
    · Hauteur : 1,385
    · Empattement: 2,43 m
    · Puissance fiscale: 9 CV
    · Moteur: essence 16 soupapes, 5 vitesses
    · Cylindrée: 1597
    · Puissance Maxi DIM: 92 à 6000 h/mn
    · Suspensions: avant ressorts arrière amortisseurs
    · Climatisation, lève vitre électrique avant et arrière, verrouillage.

    Khalid BELYAZID

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc