×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Rénovation pédagogique aux lycées de la Mission

Par L'Economiste | Edition N°:46 Le 24/09/1992 | Partager

La rentrée 1992-93 introduira une nouvelle réforme pédagogique aux lycées de la Mission Française: une seconde de détermination avec un enseignement modulaire et des options pour le choix du Bac.

Le réseau des établissements scolaires français au Maroc se compose de 30 établissements qui ont accueilli 16.518 élèves en 1991. L'enseignement à la mission est depuis quelques années en constante mutation. A partir de la classe de seconde, les élèves sont acculés à faire des choix qui détermineront leur avenir.

La seconde de détermination

Après la création d'une section internationale en 1988, la classe de seconde verra cette année l'introduction d'une nouvelle rénovation pédagogique.

La réforme de la seconde joue non seulement pour les secondes Générales et Technologiques, mais également pour la seconde professionnelle.

La seconde Générale et Technologique va mener au niveau de la première, soit vers un Bac d'enseignement général soit vers un Bac technologique. Alors que la seconde professionnelle mènera vers une première professionnelle qui se terminera par l'examen du B.E.P., les élèves peuvent rentrer dans la vie active ou reprendre un nouveau cycle de deux ans et rejoindre la voie technologique ou bien passer un Bac professionnel. Les élèves de la seconde professionnelle bénéficieront également du système des modules.

La nouvelle classe de seconde devrait permettre aux élèves qui ont déjà un projet personnel de commencer à le réaliser, et aux autres qui hésitent encore de tester leurs aptitudes.

En plus des cours communs, l'élève doit choisir deux options qui constitueront une occasion de tester un intérêt ou de mûrir son choix. Les options ne sont plus déterminantes pour l'orientation dans une série de première. "Ce choix d'option ne ferme aucune porte à l'entrée en première" . L'élève admis en première peut se réorienter en bénéficiant d'un horaire renforcé dans la nouvelle option choisie.

Le deuxième volet de la réforme est constitué par la mise en place de modules permettant aux élèves de travailler en groupes restreints.

En effet, à côté des cours dispensés par les professeurs en classe entière, s'ajouteront des modules en groupes restreints adaptés aux besoins de l'élève.

Ces modules portent sur le français, les mathématiques, la langue vivante I et l'histoire-géographie. L'élève recevra une aide pédagogique adaptée à ses besoins: soutien méthodologique ou au contraire approfondissement...

Tous les élèves de seconde ont quatre modules de 3/4 d'heure de cours en demi-groupe portant sur ces quatre disciplines. Les élèves ayant choisi l'arabe comme LV1 n'auront pas de module dans cette discipline; de même, en histoire-géographie pour les élèves ayant choisi l'O.I.B.

Les élèves de seconde bénéficieront ainsi de trois heures d'aide par semaine. Les élèves rencontrant des difficultés sur des apprentissages mal assimilés pourront bénéficier d'une aide personnalisée. Tandis que ceux qui sont plus avancés dans certaines disciplines bénéficieront d'un élargissement du savoir et des connaissances.

Toute cette année de seconde permettra de préciser ou de modifier les projet d'orientation.

Domination du Bac

La réforme mise en place cette année ne concerne que les classes de seconde.

Mais les grandes lignes sont déjà tracées en ce qui concerne les classes de première et de terminale.

La réorganisation des filières du, Baccalauréat est une réaction précise-t-on contre la domination du Bac C.

La mise en place de plusieurs séries disposant de leurs propres programmes débouchera sur un Bac qui entrera en vigueur en 1995. Trois voies sont possibles. La voie générale, avec un Bac Littéraire (L), Economique et Social (ES) et Scientifique; la voie technologique avec des séries spécialisées et la voie professionnelle.

Mohamadia Hajoui

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc