×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Ramadan: Bilan des 1 million de f'tours

    · Plus de 12 millions de DH économisés

    Par L'Economiste | Edition N°:431 Le 28/01/1999 | Partager

    L'opération des f'tours de Ramadan, présidée par SAR le Prince Héritier, a été bouclée sur des résultats positifs. Le budget alloué n'a été dépensé qu'à moitié grâce au soutien des fournisseurs. Le suivi financier est assuré par deux institutions en plus d'un audit international.

    Ce sont 34.122 personnes qui ont bénéficié de l'opération de solidarité pour le Ramadan, présidée par SAR le prince Héritier Sidi Mohammed. Cette campagne, répartie sur 67 centres, a permis de distribuer un total de 1.023.660 repas et a mobilisé plus de 2.627 personnes.
    La somme globale allouée initialement à cette opération (22,5 MDH) n'a été dépensée qu'à moitié et ce sont donc 10,5 MDH qui ont été utilisés, soit près de 10 DH/personne/repas. M. Hammou Ouhelli, secrétaire d'Etat chargé de la Solidarité et de l'Action Humanitaire, a précisé, lors d'une conférence de presse tenue mardi 26 janvier, que l'excédent a été réalisé grâce à l'esprit de solidarité dont ont fait preuve les fournisseurs qui refusaient de prélever les bénéfices lors des opérations d'achat de produits alimentaires. Ainsi, une économie de plus de 12 millions de DH a été réalisée. Les bailleurs de fonds sont constitués des collectivités (15 millions de DH), des Habous et Affaires Islamiques (5 millions de DH), du Comité d'Ethique constitué à l'occasion de la Semaine de Lutte contre la Pauvreté (2 millions de DH) et de l'Office Chérifien des Phosphates (500.000 DH). Le suivi du financement et des dépenses a été assuré "à travers une cellule comptable mise à la disposition de l'opération par deux banques et supervisé par l'audit internationale", est-il précisé auprès du Secrétariat d'Etat chargé de la Solidarité et de l'Action Humanitaire.
    Des commissions locales constituées au niveau des différentes préfectures et wilayas ont été chargées du déroulement de l'opération. Elles étaient composées de représentants de l'Entraide Nationale, du responsable du Département Economique et Social des Préfectures concernées, d'un chargé de l'Approvisionnement, d'un délégué du Ministère des Affaires Islamiques, du Ministère de la Santé et d'un représentant des Oeuvres Sociales des Forces Armées Royales en plus de certains bienfaiteurs. Ces comités avaient pour mission d'établir la liste des bénéficiaires satisfaisant aux conditions requises, d'assurer l'approvisionnement, de superviser la distribution et d'adresser des rapports réguliers au Comité National.
    Il est à noter que cette action a été complétée par l'organisation de campagnes similaires. Le rapport du Secrétariat d'Etat précise que, grâce à l'apport de collectivités locales, de bienfaiteurs et d'associations, il a été procédé soit à la distribution des repas de f'tours pour un total de 37.261 personnes, soit à la distribution de produits alimentaires au profit de 32.490 bénéficiaires.

    Aniss MAGHRI



    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc