×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

"La concurrence ne nous fait pas peur"

Par L'Economiste | Edition N°:309 Le 18/12/1997 | Partager

Un an après la réintroduction de Canal Plus Horizons au Maroc, son président en tire un bilan positif. La promotion exceptionnelle du coffret de 600 DH permet à la chaîne une pénétration plus rapide du marché et une pérennité plus grande. M. Serge Adda fait le point.


-L'Economiste: Quel bilan tirez-vous de Canal Plus Horizons sur le marché marocain un an après? Aux vues des récents résultats (environ 10.000 abonnés), les prévisions de 30.000 abonnés d'ici 1998 seront-elles réalisables?
-M. Serge Adda: Cette première année de présence sur le marché marocain a été mise à profit pour "installer" la notoriété de la chaîne et développer avec la Soread un réseau de points de vente. Nous sommes (peut-être est-ce ma nature optimiste) très satisfaits de ces premiers pas au Maroc et de la mise en oeuvre de notre partenariat dont les équipes commerciales ont à coeur de réussir notre projet commun. Depuis le 1er décembre, avec l'offre promotionnelle du coffret de 600 DH, nous passons à une nouvelle phase qui consiste à rendre cette chaîne accessible à toutes les couches de la société marocaine.
Alors, il est vrai que j'ai toujours annoncé que notre objectif est d'atteindre 30.000 abonnés d'ici fin 1998. Cette première année sur le marché marocain et les premiers résultats de l'offre promotionnelle me font penser, sans risque de me tromper, que nous atteindrons cet objectif au plus tard en juin.

-Quels sont vos objectifs à travers la spectaculaire promotion (600 DH le décodeur et 3 mois offerts). Envisagez-vous de la prolonger?
-Cette promotion, je le répète, a pour objectif de mettre Canal Plus Horizons à la portée du plus grand nombre. Les 15 premiers jours de cette offre nous font penser que nous pourrons réaliser près de 8.000 abonnés nouveaux sur le seul mois de décembre. L'offre est prévue pour durer jusqu'au 31 janvier. Ensuite, le coffret passera de 600 à 750 DH.

-La baisse du ticket d'entrée de près de 2.000 à 600 DH a-t-elle un impact sur les résultats financiers de l'entreprise?
-Cette offre que nous avons mise en chantier depuis le mois de juin est un véritable investissement de notre part et un pari sur le Maroc. Elle a été rendue possible parce que nous avons anticipé la baisse attendue du prix de revient du décodeur. Même si elle a un impact provisoire négatif, elle a comme autre avantage une pénétration plus rapide du marché, une pérennité plus grande et une exceptionnelle avancée des indicateurs de notoriété.

-Comptez-vous renforcer votre réseau de distribution?
-Aujourd'hui, Canal Plus Horizons est distribué par les agences de la Soread ainsi que par les distributeurs agréés par la Soread, en particulier les magasins Marjane, les comptoirs électro-ménagers et une cinquantaine de points de vente au détail. Au total, ce sont près de 80 points de vente sur le Maroc qui seront, dans les six mois largement étendus. Ce réseau est particulièrement efficace à présent.

-La Soread et ART viennent de signer un contrat pour la commercialisation du bouquet numérique au Maroc. Cette opération n'inquiète-t-elle pas Canal Plus Horizons dans sa pénétration au Maroc?
-Une concurrence saine entre les opérateurs de télévision est un atout formidable pour le téléspectateur qui peut faire son choix. Cette concurrence ne nous fait donc pas peur, d'autant que les produits ne répondent pas au même segment de marché. Le format de programmation de Canal Plus Horizons axé sur le cinéma très récent, le sport en direct et le documentaire n'existe "nulle part ailleurs". De plus, notre prix d'accès est nettement plus bas que l'accès au numérique, ce qui me fait penser que, pour une longue période encore, la diffusion analogique a sa place. Ce qui n'exclut pas pour Canal Plus Horizons la réflexion d'être parallèlement présent sur le bouquet numérique existant ou à venir.

Propos recueillis
par Meriem OUDGHIRI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc