×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Projet Step de l'ONE: Bientôt la phase d'exécution

Par L'Economiste | Edition N°:643 Le 22/11/1999 | Partager



· L'identité du groupement qui réalisera la station de transfert d'énergie par pompage (Step) de l'ONE sera connue d'ici la fin d'année
· Cinq groupements ont soumissionné pour un projet d'environ 1,8 milliard de DH


Le groupement qui sera désigné pour la réalisation du projet Step (Station de transfert d'énergie par pompage) de l'ONE sera connu d'ici la fin d'année. L'examen des offres techniques est en cours. Cinq groupements d'entreprises, spécialisées notamment dans la fourniture d'équipement, les travaux publics, l'hydro-électricité et l'ingénierie, ont soumissionné au projet. Ils sont pilotés respectivement par les Italiens Ansaldo et Impregelio, l'Allemand Siemens, les Français Spie Batignolles et Alstom-Maroc.
L'on rappellera que l'appel d'offres avait été lancé en mars dernier. Les offres techniques ont été ouvertes en séance publique fin septembre.
La Step qui constitue à côté de la réalisation d'une centrale thermo-solaire, un des projets les plus ambitieux de l'ONE, consiste à pomper de l'eau pendant les heures creuses (le coût de l'énergie est alors plus faible) et la stocker dans un bassin surélevé. Les eaux stockées sont ensuite turbinées pendant les heures de pointe. Le projet constitue un axe stratégique pour l'Office: il s'agit en effet d'atténuer l'écart entre les appels de puissance pendant les heures de pointe et les heures creuses.
La Step d'Afourer sera aménagée sur le territoire de la Province d'Azilal à 30 km de la ville de Béni-Mellal. «La chute brusque du massif de Tazerkount vers la plaine du Tadla est les nombreux replats offrent des opportunités pour intégrer une station de transfert d'énergie par pompage au complexe existant de Bine El Ouidane-Afourer», souligne l'ONE dans une note d'information relative au projet. L'étude de préfaisabilité a été achevée en avril 1998. Le coût global du projet (sur la base des études de préfaisabilité établies par EDF) est estimé à 1,8 milliard de DH dont 1,3 milliard pour les travaux de génie civil et d'équipements électromécaniques.
La durée de réalisation est estimée à 42 mois, les travaux topographiques et de reconnaissance ayant déjà été réalisés en 1999. En fait, un complexe, celui de Bine El Ouidane-Afourer, existe déjà sur le site. Un des aspects les plus importants du projet réside dans la réalisation de deux usines réversibles: l'une équipée de deux groupes de 165 mW, l'autre de deux groupes de 60 mW. Ce qui laisse ressortir une puissance totale de 450 mW.

Mohamed BENABID


  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc