×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Produits laitiers: La pénurie n'aura pas lieu

Par L'Economiste | Edition N°:917 Le 15/12/2000 | Partager

. La concurrence aidant, les produits de la Centrale Laitière et des coopératives comblent le marché. Une vingtaine de jours avant Ramadan, des millions de litres de lait UHT sont distribués aux points de vente. Les stocks sont constitués en juin-juillet, période de haute lactationC'est devenu une tradition. A la veille de Ramadan, les craintes de pénuries en produits laitiers augmentent. Ces produits sont très prisés soit pour la préparation des gâteaux, crêpes et autres délices du f'tour, soit pour la consommation directe. Quelques jours après le mois sacré, le constat est rassurant. Les rayons des grandes surfaces et des détaillants sont suffisamment approvisionnés. En fait, les fournisseurs s'y prennent bien à l'avance. A la Centrale Laitière, Ramadan se prépare déjà en juin-juillet, période de haute lactation. Les machines tournent à plein régime pour conditionner le lait en UHT et le stocker. «Cela nécessite une grande capacité de production et stockage, en plus d'une stratégie particulière, axée sur la formation et la sensibilisation des éleveurs«, souligne un responsable. Une vingtaine de jours avant Ramadan, des millions de litres de lait UHT sont distribués aux points de vente. La Centrale Laitière fait état de 4,8 millions de litres cette année contre 3,6 millions l'année dernière, soit 33% de plus. Une manière de constituer un dispositif solide pour éviter les mauvaises surprises. L'approvisionnement se fait ensuite normalement, tout en tenant compte de l'accroissement de la demande pendant cette période. La Centrale Laitière a prévu de mettre sur le marché 3,5 millions de litres de lait UHT et 26 millions de lait pasteurisé pendant Ramadan 2000, soit une augmentation de 4,5% par rapport à l'année précédente. Quant aux dérivés de lait, la gamme de produits ne cesse de se diversifier. Et la Centrale Laitière affirme disposer «d'une capacité de production qui dépasse la demande du marché«.Parallèlement, les coopératives deviennent de plus en plus agressives sur le plan marketing. Certaines d'entre elles s'offrent même des espaces publicitaires. En tout cas, leurs produits sont visibles et jugés de bonne qualité. Une concurrence que des responsables de la Centrale Laitière qualifient de déloyale dans la mesure où ils supportent une TVA de 20%, tandis que les coopératives sont subventionnées.Mais les armes sont loin d'être égales. Le réseau de distribution constitue la force de la Centrale Laitière. Celle-ci dispose de 50.000 points de vente, dont 35.000 servis directement et le reste via des dépositaires (intermédiaires). Elle couvre ainsi l'ensemble du pays et arrive à fournir les régions les plus lointaines. H. F.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc