×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Peretz dans la rue à une semaine du scrutin

Par L'Economiste | Edition N°:2239 Le 22/03/2006 | Partager

. Arrestation d’un kamikaze sur la route reliant Tel-Aviv à JérusalemLE dirigeant travailliste israélien, Amir Peretz, qui a fait campagne sur le front social, a pris la température de la rue mardi 21 mars à Jérusalem en s’offrant un bain de foule à une semaine des législatives.Peretz, seul candidat pour l’instant à être descendu dans la rue, a arpenté le centre-ville, des photographes aux trousses et flanqué de gardes du corps.En complet sombre, chemise blanche à col ouvert, facilement reconnaissable à son épaisse moustache poivre et sel devenue son image de marque, l’ancien patron de la centrale syndicale israélienne se dit «confiant» en la victoire de son parti, en dépit de sondages peu encourageants le créditant d’une vingtaine de sièges sur les 120 du Parlement.Sur la rue Jaffa qu’il descend en serrant les mains des petits boutiquiers et des patrons de buvettes qui lui offrent, qui un verre de jus d’orange qui une bénédiction, les militants ont pris soin d’accrocher des banderoles avec le slogan du parti: «combattre le terrorisme, vaincre la misère».Ce social démocrate de 54 ans, né au Maroc, issu d’un milieu populaire, a créé une surprise totale en remportant les primaires du parti travailliste face à Shimon Peres, 82 ans, figure historique du parti, et écrasant ses autres rivaux, tous généraux. Il affirme vouloir porter le salaire minimum à 1.000 dollars contre 700 actuellement et assurer à tous un fonds de pension.Par ailleurs, la police israélienne a intercepté mardi une fourgonnette avec à son bord un Palestinien porteur d’une ceinture d’explosifs sur la route reliant Tel-Aviv à Jérusalem. Les policiers ont arrêté ce Palestinien ainsi que 9 autres qui se trouvaient dans le véhicule, à hauteur de Latrun. La police et les services de premiers secours ont été placés en état d’alerte élevé à Jérusalem de crainte d’un attentat imminent au centre-ville à une semaine des élections législatives du 28 mars.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc