×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

PAAP: Une quarantaine d'associations financées

Par L'Economiste | Edition N°:1746 Le 13/04/2004 | Partager

. Les PME expriment davantage de besoins à travers leurs fédérationsLE processus de mise à niveau des entreprises rencontre certaines difficultés. Des volets de ce processus ont toutefois évolué à une vitesse satisfaisante et abouti à des résultats concrets. “C'est le cas du Programme d'appui aux associations professionnelles”, explique Omar Oukrid, directeur du PAAP au sein de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). S'il estime que le programme de mise à niveau initié au niveau national présente quelques lacunes ou du moins ne “donne pas les résultats escomptés”, il considère par ailleurs que le PAAP est sur la bonne voie. Ce programme, financé par la Commission européenne, et géré par la CGEM, a déjà bénéficié, depuis sa création, environ à plus d'une quarantaine d'associations professionnelles, tous secteurs confondus. L'appui qu'il apporte aux entreprises, notamment dans le domaine de leur environnement, est considéré pour sa part comme un volet important du programme de mise à niveau. “Les associations professionnelles représentent un des maillons de l'environnement administratif, social et juridique dans lequel évoluent les entreprises, explique Oukrid, l'offre de services qu'elles proposent peut s'avérer foindamentale”. Les projets financés dans le cadre du PAAP ont trait à quatre aspects essentiels du fonctionnement de l'association et de sa raison d'être de façon plus générale. Le premier est destiné à financer le renforcement institutionnel (ressources humaines, équipement... Une attention particulière est accordée à la capacité de communication et d'information de l'association. La création de bulletins, sites web, annuaires et autres moyens de sensibilisation et d'information est particulièrement encouragée. Diverses actions de promotion figurent au palmarès des volets financés dans le cadre du PAAP. C'est ainsi que diverses associations bénéficient de soutiens pour la participation ou l'organisation de salons, missions de prospection ou encore voyages d'études. Enfin, les études d'impact ou sectorielles, considérées également comme un moyen efficace et nécessaire d'appui aux entreprises peuvent aussi bénéficier de financements. Le montant alloué aux divers projets varie entre 200.000 et 2,3 millions de dirhams. Il dépend du volet financé et de l'importance du projet.Les associations qui ont déjà bénéficié de l'appui du PAAP “ne sont pas uniquement les plus structurées”, ajoute le directeur du programme. Le PAAP a en effet pour mission “de renforcer la capacité des organisations professionnelles à répondre aux besoins environnementaux des entreprises marocaines”, explique-t-il. Ce programme a, selon lui, “permis de constater que plusieurs structures avaient la volonté de s'organiser mais ne disposaient pas des moyens nécessaires pour le faire”. Les associations qui s'adressent au PAAP sont de plus en plus intéressées par la réalisation d'études d'impact. Par ailleurs, certaines d'entre elles devraient bénéficier d'un plan de formation. Un appel d'offres vient d'être lancé pour désigner les associations adjudicataires.Le programme doit prendre fin en juin 2005. Les discussions concernant le lancement d'un nouveau PAAP, après cette date, sont en cours actuellement.A.D.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected].com

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc