×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Au Regina: Un concept nouveau de restauration

Par L'Economiste | Edition N°:1746 Le 13/04/2004 | Partager

. L'établissement propose aussi de la plongée sous marine et des sports nautiques Les deux jeunes moniteurs de plongée sous-marine et de ski nautique sont sérieux. Ils ont la passion en plus. Sur un zodiac semi-rigide doté d'un puissant moteur pouvant transporter plus de 6 personnes, ils font partager leur bonheur aux clients du restaurant Au Regina à Mohammédia. Le concept est novateur. Il n'a pourtant pas demandé beaucoup d'investissement. «Car il s'appuie sur un système de partenariat», précise Brigitte Fournaud, directrice de l'établissement. Le restaurant n'avait pas besoin d'acheter le matériel ni de recruter les moniteurs. Le produit est proposé en supplément aux clients du restaurant mais aussi de l'hôtel Hager qui l'abrite. Un hôtel qui fait partie du décor. Ici, tout est axé sur la mer. La terrasse de l'hôtel offre une vue imprenable: Les petites barques du port de pêche à quelques centaines de mètres, l'eau scintillante de l'océan et en premier plan les palmiers de l'hôtel Samir. Les heures s'égrènent paisiblement. Selon Fournaud, «les clients de l'hôtel sont à 90% d'origine étrangère». La durée de séjour varie d'une semaine à 4 mois. Généralement, ce sont des cadres en missions professionnelles qui viennent principalement de France et aussi d'Angleterre et d'Italie. Ils apprécient l'ambiance et la convivialité de l'établissement. Le restaurant a dernièrement recruté un chef cuisinier français pour reprendre à la carte des spécialités françaises. “Un petit pic du terroir pour que les clients longs séjours ne se sentent pas trop dépaysés”, explique Fournaud. Pour occuper les week-ends, pas mieux qu'une balade en mer où ils peuvent pratiquer des activités diverses. La plongée sous-marine est particulièrement prisée. Les amateurs peuvent s'adonner à la pêche au fusil et à l'hameçon. Quant aux tarifs, ils varient de 150 DH par personne pour une demi-heure de balade à 270 DH pour 2 heures. La plongée est à 190 DH la demi-heure. Tandis que le ski nautique est à 250 DH par personne pour la même durée. Au Regina, comme on peut lire sur le prospectus, «la mer n'est pas que dans l'assiette». L'idée d'exploiter des sports nautiques montre que pour donner de la valeur ajoutée à un produit, pas toujours besoin d'y mettre le paquet. “Pour une certaine clientèle, l'accueil, le sourire et le naturel ont beaucoup de valeur”, estime Fournaud, qui s'exprime bien en arabe. Pour elle, Mohammédia dispose de potentialités touristiques encore sous-exploitées. En effet, la ville a l'avantage de se situer entre Casablanca et Rabat. Un axe très convoité pour la villégiature. Développer des produits simples à valeur ajoutée est susceptible d'en faire une destination privilégiée. Mostafa BENTAK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc