×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Oujda: Un espace jeux au centre de Sidi Yahya

    Par L'Economiste | Edition N°:2422 Le 14/12/2006 | Partager

    . Intégrer le jeu comme outil d’échange culturelLa Fondation Orient-Occident, créée en 1994 et l’Association Wellouej de Lille (France) oeuvrent de concert pour la mise en place d’un espace dédié aux jeux du monde au sein des différents centres de la FOO implantés au Maroc. Dans ce contexte, un projet-pilote est en train de se concrétiser au centre de Sidi Yahya à Oujda. Au fait, ce centre socio-éducatif, de proximité vient d’abriter durant cinq jours divers ateliers de jeux qui ont été animés par des professionnels de l’Association française Wellouej au profit des adhérents de la Fondation Orient-Occident–Oujda. Il s’agit de jeux de fête et d’adresse, de jeux de stratégie et de jeux de société. La manifestation a constitué aussi une aubaine pour apprendre aux jeunes initiés de confectionner leurs propres jeux afin de les partager avec les membres de leurs familles et amis, l’objectif étant de vulgariser et de valoriser cette culture des jeux du monde visant le rapprochement des cultures, de civilisations, des peuples.Au terme de cet événement qui a abouti, selon Jean Christophe, chef de la délégation lilloise, à la motivation de nombreux enfants, jeunes, voire adultes, les responsables du centre de Sidi Yahya et l’Association Wellouej ont élaboré une vision commune pour la mise en place d’un espace jeu au sein du centre sur la base de besoins pressentis chez les adhérents. Cet espace, outil d’échange culturel à caractère socio-éducatif, commence à prendre forme. Au fait, l’événement a permis aux deux entités oujdie et lilloise de doter le centre d’une ludothèque équipée d’un fonds de jeux. L’espace est ainsi déjà opérationnel. Mais de là à sa véritable mise en œuvre, beaucoup de travail reste à faire.De fait, les responsables de la Fondation et leurs partenaires français projettent une stratégie de formation de professionnels d’animation des ateliers et de gestionnaires des équipements. On prévoit aussi l’enrichissement de la ludothèque au moyen de collecte de jeux et l’animation d’ateliers de fabrication de jeux. L’organisation d’une rencontre entre les enfants des villes d’Oujda et de Lille est au programme, d’autant plus que la mairie de Lille et la Commune urbaine d’Oujda sont liées par une convention de jumelage.L’idée d’organiser un festival de jeux à Oujda n’est pas exclue, déclare à L’Economiste El Hadi Zougar, directeur du centre de Sidi Yahya. Aussi, note-t-il, l’implication des acteurs locaux s’avère nécessaire. A cet effet, les responsables prévoient une rencontre avec les élus pour la mise en place d’un partenariat.


    Carte de visite

    Le Centre de Sidi Yahya, créé le 7 octobre 2004, est doté d’une bibliothèque avec près de 2.000 ouvrages en langues arabe et française dont des manuels scolaires, des œuvres littéraires et des documents scientifiques. Le centre compte aussi une salle d’études et de lecture polyvalente d’une capacité de 200 personnes, d’un cyberespace équipé de 10 ordinateurs et d’une salle de cours ainsi qu’un kiosque à journaux, magazines et revues scientifiques. Quant à la ludothèque, elle est composée à la fois d’un espace pour les jeux et d’une bibliothèque dotée de 500 livres, don de l’ambassade du Canada au Maroc. Le centre situé dans une localité périurbaine accueille des adhérents en majorité des enfants issus de familles défavorisées. De 2004 à 2006, le nombre de bénéficiaires est passé de 445  à environ 800 personnes. Pour la saison 2005, le nombres d’adhérents a atteint 715 dont le sexe féminin représente 35 %. Pour 2006, le nombre d’adhérents atteint 800. De notre correspondant, Mohammed ZERHOUDI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc