×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Open Sky UE-USA
6 compagnies demandent «immunité antitrust»

Par L'Economiste | Edition N°:2560 Le 02/07/2007 | Partager

. L’alliance Sky Team craint les autorités de la concurrence américaines Six compagnies aériennes ont déposé auprès des autorités américaines une demande globale d’immunité antitrust pour leurs services transatlantiques, dans le cadre de l’accord «Ciel ouvert» entre les Etats-Unis et l’Europe, a indiqué Air France vendredi dernier. Déposée auprès du département américain des Transports (DOT), cette requête comprend également un projet d’accord de joint-venture transatlantique entre Air France, Delta, KLM et Northwest, qui devrait contribuer à «renforcer encore davantage, sur l’Atlantique Nord, les liens» entre les quatre groupes.«Cette demande est la première à s’inscrire dans le cadre du récent accord aérien entre l’Union européenne et les Etats-Unis visant à créer un marché totalement libéralisé sur l’axe aérien le plus important dans le monde», commente Air France. Membres de l’alliance Sky Team, qui transporte 373 millions de passagers par an, Air France, Alitalia, CSA Czech Airlines, Delta Air Lines, KLM et Northwest Airlines (NWA) souhaitent bénéficier de cette immunité qui les protègerait contre d’éventuelles poursuites liées aux atteintes à la libre concurrence. En décembre 2005, le DOT avait déjà refusé d’accéder à une première demande des six compagnies estimant qu’elle ne bénéficierait pas de manière significative aux consommateurs. Par ailleurs, Delta bénéficie déjà d’une immunité antitrust avec Air France tandis que Alitalia, CSA et KLM en disposent avec Northwest.L’accord «Ciel ouvert» permet aux compagnies aériennes des deux côtés de l’Atlantique d’avoir un accès libre au marché des autres sans restriction, et autorise une compagnie européenne de posséder à 100% une compagnie américaine et vice versa.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc