×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    International

    Tunisie/services bancaires
    Un programme pour booster la qualité

    Par L'Economiste | Edition N°:2560 Le 02/07/2007 | Partager

    . Au menu, organisation d’un salon national annuel, journées portes ouvertes, séminaires de sensibilisation...L’Association professionnelle tunisienne des banques et des établissements financiers et la Banque centrale de Tunisie viennent de lancer tout un programme national pour améliorer la qualité des services bancaires. Concrètement, le programme comporte trois principaux axes, à savoir l’organisation d’un salon national annuel des services bancaires et monétaires, des journées portes ouvertes au niveau des sièges sociaux des banques et établissements financiers ainsi que la tenue de séminaires de sensibilisation. Le salon national, dont la tenue est prévue courant 2007, a pour objectif de donner une nouvelle bouffée d’oxygène au secteur en mettant en avant l’esprit concurrentiel entre les différentes institutions. Ce salon permettra de surcroît de mettre en exergue les innovations en matière de services bancaires. Les participants au salon sont les banques universelles, les banques offshore, les sociétés de leasing, les sociétés de gestion de crédits, les prestataires de services… En marge de cet événement, plusieurs séminaires seront organisés pour débattre et traiter des thèmes spécifiques. Pour les années à venir, les organisateurs promettent de donner au salon une dimension maghrébine, voire internationale.Autre axe du programme, l’organisation de journées portes ouvertes au sein des sièges sociaux, des filiales et du réseau des banques et établissements financiers dans l’ensemble du territoire. L’objectif est de renforcer la relation client-banque et de développer la culture bancaire. Pour bon nombre d’observateurs, cette initiative arrive à point nommé. Et ce, à un moment où ces relations connaissent un certain statu quo. Une étude récente de l’association de défense du consommateur avait en effet révélé une certaine crispation de ces rapports.Le troisième axe du programme concerne l’organisation de séminaires de sensibilisation autour de la maîtrise de la qualité des services bancaires. L’objectif est la sensibilisation des premiers et seconds responsables ainsi que les chargés de clientèle sur les défis de la qualité des services.


    Observatoire

    L’Observatoire des services bancaires a tenu une nouvelle réunion, la deuxième depuis sa mise en place le 26 décembre 2006. Ayant pour principal rôle l’amélioration continue de la qualité des services bancaires, l’observatoire poursuit son bonhomme de chemin. Outre la préparation de son site web, cette institution a édité un tableau comparatif des conditions bancaires appliquées aux opérations usuelles. Elle vient également de désigner un comité technique. Celui-ci est appelé à favoriser l’échange et le rapprochement entre les responsables de la qualité au niveau des banques et à assurer le suivi des différentes actions engagées par les établissements bancaires pour améliorer leurs services. L’Observatoire est également habilité à mener des enquêtes et sondages d’opinion auprès de la clientèle bancaire, de réaliser des études stratégiques….Yousra MAHFOUD

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc