×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Onhym/Recherche pétrolière
Le privé de plus en plus impliqué

Par L'Economiste | Edition N°:2917 Le 08/12/2008 | Partager

. Plus de 5 milliards de DH dépensés durant la dernière décennie. Les compagnies en ont supporté près de 90%Depuis sa création en 2005, l’Office national des hydrocarbures et des mines (Onhym) ne cesse de promouvoir l’implication des partenaires étrangers dans la recherche pétrolière. «Nos moyens sont limités pour nous engager dans un secteur hautement capitalistique et risqué», déclarait Amina Benkhadra, ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, lors d’un point de presse tenu, vendredi dernier, sur le bilan de l’établissement pour la période 2007-2008. Selon la ministre, les dépenses totales engagées durant la période 1999-2008 dépassent les 5 milliards de DH, dont 12% pris en charge par l’Office. En 2008, sur un volume d’investissement de 618 millions de DH, la part des partenaires a été de 528 millions de DH. Durant la période 2008-2012, le département de Benkhadra mobilisera près de 1,2 milliard de DH pour la recherche pétrolière. «La participation des partenaires sera 4 fois supérieure», indique-t-elle. L’implication des sociétés étrangères s’est renforcée ces dernières années. En effet, à fin septembre 2008, 29 opérateurs accompagnent l’Office. Dans le chapitre de la promotion de partenariat, 33 sociétés ont rendu visite à l’Onhym durant ces deux dernières années. Ce qui a permis d’aboutir à la signature de 6 contrats de reconnaissance et de 9 accords pétroliers (cf. www.leconomiste.com). Les opérations de prospections menées par ces sociétés touchent aussi bien les zones en offshore qu’onshore. Sur le premier volet, on doit retenir le forage de 5 puits d’exploration dont 3 réalisés en 2004 et un autre en 2008. Ces forages n’ont pas été fructueux mais ont montré la présence d’excellentes roches mères au niveau du crétacé, confirmant ainsi la viabilité du système pétrolier. Pour les prospections onshore, 18 forages d’exploitation ont été réalisés. Dans le détail, 14 explorations ont été effectuées dans le bassin du Gharb pour l’exploitation du gaz biogénique, 3 dans les hauts plateaux et une autre dans le pré-Rif. Concernant la découverte du gaz dans le Gharb, la ministre a précisé qu’il s’agit de poches modestes d’accumulation de gaz biogénique. Et d’ajouter que des tests sont en cours pour évaluer la taille des réserves en gaz des deux puits réalisés par la société Circle Oil. En dépit de cette dynamique de partenariat, le Maroc reste sous-exploré, selon Benkhadra. «Le nombre de puits d’exploration forés jusqu’à ce jour n’excède pas 290», explique-t-elle. Ceci donne une densité moyenne de 0.04 puits par 100 km2 contre une moyenne internationale de 10 puits/100 km2. Enfin, la ministre a présenté également les réalisations de son département au niveau de l’exploration minière. Ces dernières années, les efforts se sont concentrés sur les régions du sud du pays.


Schistes bitumineux

En dépit des potentialités du Maroc en matière de schistes bitumineux - estimées à 50 milliards de barils - beaucoup de travail reste à faire pour étudier la faisabilité technico-économique des gisements de Timahdit et de Tarfaya. Une stratégie a été mise en place basée sur le partenariat avec des pays avancés dans ce domaine comme le Brésil et le Canada. Nour Eddine EL AISSI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc