×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

OMC: Face à face Airbus/Boeing

Par L'Economiste | Edition N°:2489 Le 21/03/2007 | Partager

. Le différend le plus lourd et le plus complexe jamais soumis au gendarme des échanges mondiauxDes représentants d’Airbus et de Boeing se sont retrouvés face à face mardi 20 mars pour la première fois depuis que l’OMC a accepté de trancher leur différend réciproque sur les aides à l’aéronautique. La première audience du groupe spécial formé pour examiner la plainte des Etats-Unis contre les subventions européennes à Airbus a commencé dans la matinée au siège de l’Organisation mondiale du commerce à Genève, selon ces sources. L’audience doit se poursuivre aujourd’hui puis être retransmise par vidéo jeudi 22 mars, une fois que l’enregistrement aura été examiné par des représentants des deux avionneurs. Airbus et Boeing veulent s’assurer qu’aucune information commerciale ou industrielle sensible n’est présentée au public, selon des sources proches de l’OMC. Cette audience est la première depuis que l’OMC a accepté en juillet 2005 de se saisir du différend qui promet d’être le plus lourd et le plus complexe jamais soumis au gendarme des échanges mondiaux. Les Etats-Unis ont déposé par écrit en novembre dernier leurs arguments contre Airbus, auxquels Bruxelles a répondu par la même voie le mois dernier. La décision des juges n’est pas attendue avant septembre. Dans le cas de la plainte des Européens contre Boeing, Bruxelles doit remettre ses arguments jeudi et la première audition des deux parties est prévue le 11 juillet avant une décision en février 2008. Bruxelles et Washington ont déposé des plaintes réciproques le 6 octobre 2004. Les Etats-Unis dénoncent les aides au lancement dont Airbus bénéficie de la part d’Etats européens, tandis que Bruxelles demande à l’OMC de condamner différentes aides à Boeing versées par des Etats américains, le Pentagone et la Nasa.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc