×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Affaires

Nouvelle hausse du prix des cigarettes

Par L'Economiste | Edition N°:1824 Le 03/08/2004 | Partager

. C'est la deuxième augmentation depuis la privatisation de la Régie des Tabacs. Plusieurs marques sont concernéesMauvaise nouvelle pour les fumeurs. Le prix des cigarettes vient d'augmenter à nouveau depuis dimanche 1er août.Une nouvelle liste de prix vient en effet d'être établie et distribuée aux revendeurs de cigarettes. Presque toutes les marques sont ainsi vendues plus cher. A titre d'exemple, Marlboro coûte désormais 32 DH le paquet au lieu de 30 et celui de Kent 34 DH. Olympic Bleu coûte pour sa part 8 DH le paquet et Anfa 19,50 DH. Chez les buralistes, il règne une atmosphère de mécontentement. “Les clients ont été étonnés d'apprendre que les cigarettes allaient coûter plus cher”, déclare l'un d'eux. L'initiative est la deuxième depuis la remise du chèque de 14 milliards de DH de Altadis pour l'acquisition de la Régie des Tabacs. La première augmentation était intervenue deux semaines après l'opération d'achat. Elle coïncidait aussi avec deux importants événements dans le secteur: la douzième conférence mondiale sur le tabac et l'adoption du gouvernement marocain d'un décret d'application sur l'interdiction de fumer en public et de faire de la publicité autour du produit.Deux événements apparemment sans corrélation évidente mais qui sous-tendent tous deux la volonté de limiter la consommation de cigarettes jugée nocive et dangereuse pour la santé du citoyen. Auprès de la Régie des Tabacs pourtant, on annonçait que cette hausse n'avait rien à voir avec l'arrivée de Altadis. Chaque année, la société procède régulièrement à des hausses des tarifs de vente de ses produits. Des augmentations justifiées dans la majorité des cas par la hausse des prix du tabac sur le marché international ou encore par les déficits accusés par certaines catégories de tabacs, notamment le tabac brun. C'était du moins l'argument avancé lors de la précédente augmentation. L'Economiste n'a toutefois pas pu obtenir de plus amples explications auprès de la Régie des Tabacs concernant la récente hausse des prix, la plupart des responsables étant en congé. Pour les finances publiques, l'effet est contraire à celui des consommateurs. Le marché du tabac au Maroc a généré, au cours du précédent exercice, un chiffre d'affaires d'environ 8 milliards de DH. La marque la plus populaire du marché, Marquise, détient une part de 37% en volume et 41% en valeur. Le tabac brun reste toutefois le plus consommé. Sa part de marché est d'environ 45% en volume et 19% en valeur en 2002.66% du prix de vente représentent des taxes qui sont versées à l'Etat. La dernière augmentation va-t-elle dissuader les fumeurs? Pas aussi sûr. L'Angleterre, pays européen où les taxes sont les plus élevées, est le plus gros consommateur et celui où le marché noir est aussi le plus florissant. Amale DAOUD

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc