×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Meknès: L’Anapec signe une convention avec le Conseil régional

    Par L'Economiste | Edition N°:2294 Le 09/06/2006 | Partager

    . Promouvoir l’emploi et lutter contre le chômage . Accompagnement aussi des diplômés désireux de créer leurs entreprises BONNE nouvelle pour les jeunes diplômés de la région Meknès-Tafilalet. Ils pourront facilement être repérés et recrutés grâce aux multiples contacts et accords dont dispose l’Agence nationale de la promotion de l’emploi et des compétences de Meknès (Anapec). Celle-ci vient tout juste de signer une convention avec la région Meknès-Tafilalet à l’issue d’une session ordinaire, tenue en présence notamment de Hassan Aourid, wali de la région, et Saïd Chbatou, président de la région. Cette convention vise à renforcer les relations et à coordonner les actions accomplies par les deux parties pour développer le secteur de l’emploi, notamment l’emploi qualifié. «Nous voulons lancer aussi d’autres initiatives dans le but de créer le maximum d’opportunités d’emploi au profit des jeunes diplômés», indique Hafid Kamal, directeur général de l’Anapec. Et d’ajouter que cet accord définit les domaines de coopération entre les deux parties à travers la proposition et la préparation de programmes pragmatiques visant à développer l’emploi des jeunes diplômés. La coordination, l’encadrement et l’encouragement des initiatives lancées par les communes locales, les entreprises, les particuliers ou n’importe quel autre intervenant concerné par le développement figurent aussi parmi les termes de cet accord. Les signataires s’engagent également à encourager les initiatives ayant pour objectif d’encadrer les jeunes décidés à créer leurs propres entreprises, apporter une assistance technique à cette catégorie et une aide aux communes locales et aux établissements publics ou privés qui souhaitent élaborer des programmes incitant à créer des entreprises. En vertu de cette convention, le conseil régional s’engage à mobiliser les ressources nécessaires à la réalisation des projets. De son côté, l’Anapec se charge d’assurer la formation, la gestion technique des projets prévus et de veiller à la réalisation des objectifs escomptés. «Nous avons créé des espaces dans des localités lointaines pour permettre aux chercheurs d’emplois de s’inscrire et postuler sur des offres à distance à travers le site de l’agence: www.anapec.org», assure Hafid Kamal.De notre correspondant, Youness SAAD ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc