×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    El Jadida : L’OCP remet à niveau l’esplanade de la plage

    Par L'Economiste | Edition N°:2294 Le 09/06/2006 | Partager

    . Un budget annuel de 850.000 DH pour les opérations de relooking. Réaménagement aussi de la décharge de la ville Le groupe OCP(Office chérifien des phosphates) continue à participer dans l’opération «Plages propres» à El Jadida initiée depuis 1992. Les travaux sont en cours pour la mise en place d’infrastructures, d’équipements et pour l’aménagement des accès à la plage. L’installation des bornes fontaines et la remise en état des sanitaires et des douches sont aussi programmées. L’Office intervient conformément aux termes de la convention de partenariat l’engageant aux côtés de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’Environnement et de la commune d’El Jadida. Après avoir achevé l’opération d’aménagement de la zone piétonne située devant les cabines de la plage et le réaménagement de la place du parc Mohammed V, l’OCP s’est attelé à la réhabilitation de l’esplanade donnant sur la plage. Cette opération concerne le carrelage d’une surface de 1.700 m2 ainsi que la construction d’une fosse septique et d’un puits perdu pour collecter les eaux usées des douches et sanitaires. Les locaux de l’infirmerie, de la protection civile et du service de l’environnement sont aussi en cours de réaménagement. «Ces opérations permettent de doter la plage et ses environs d’un espace embelli», est-il indiqué. Ce qui permettra aux estivants de bénéficier d’un agréable lieu de détente. Diverses manifestations culturelles et artistiques y sont par ailleurs programmées. C’est un budget de plus de 850.000 DH, dont 90.000 DH pour le pavement, la mise en place de panneaux de signalisation et la diffusion de banderoles et dépliants de sensibilisation. De plus, un crédit de 160.000 DH est réservé à l’animation de la plage via l’organisation des activités socioculturelles et sportives. Par ailleurs, le groupe OCP contribue au nettoyage d’une partie de l’actuelle décharge de la ville. La première étape qui vient d’être bouclée a concerné une superficie de prés de 100.000 m2. Des moyens importants (humains et matériels) ont été mis à contribution. Actuellement, les travaux de la deuxième phase consistent au réaménagement d’un espace de plus de 120.000 m2. L’opération qui a démarré en mai dernier est en cours d’achèvement. De notre correspondant,Mohamed RAMDANI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc