×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Medi Telecom: Le réseau de distribution pratiquement achevé

    Par L'Economiste | Edition N°:653 Le 06/12/1999 | Partager

    · Huit revendeurs mais la liste n'est pas définitive

    · Les contrats seront signés incessamment

    · L'opérateur démarrera en avril avec 100 points de vente



    Medi Telecom, deuxième opérateur GSM, a choisi ses distributeurs. Ils sont huit, mais la liste reste ouverte: deux ou trois autres s'y ajouteront. Les contrats devront être signés dans les semaines qui viennent. La dizaine de distributeurs doit démarrer ses activités en même temps que Medi Telecom, c'est-à-dire en avril. Le deuxième opérateur a choisi de commercialiser ses produits à travers un réseau privé qui répondra aux exigences de qualité de service après-vente.
    Selon ses responsables, les distributeurs retenus ont satisfait aux critères de sélection. Evidemment, le côté financement prime: en effet, financer et monter un réseau nécessite un investissement important. Chacun des distributeurs devra d'ailleurs constituer son propre réseau composé de dix agences au moins. La distribution devra démarrer avec une centaine de points de vente portant l'enseigne de l'opérateur et dédiés exclusivement à ses produits.
    En contrepartie, les sociétés sélectionnées recevront une assistance technique et une formation. Le mode de rémunération n'est pas encore définitivement arrêté. Il est attendu que le second opérateur prévoie un système de commissionnement attrayant. Selon des observateurs, deux rémunérations pourraient être au programme: l'une directe, c'est-à-dire par branchement, et une autre en fonction du chiffre d'affaires réalisé.

    Le modèle européen


    A côté de ce réseau de vente, Medi Telecom montera son propre circuit de huit à dix agences implantées dans les principales villes du pays. Il s'agit ici de centres régionaux de coordination, et d'animation de vente.
    Globalement, la distribution mobilisera en l'an 2000 près de 500 emplois directs chez les distributeurs sans compter les emplois générés par le reste des points de vente (grands magasins, grandes surfaces...).
    Dans une seconde phase et bien après le démarrage des activités de Medi Telecom, le réseau sera élargi. Des sous-distributeurs pourront également être recrutés.
    A priori, le mode de distribution sera calqué sur celui du marché européen mais adapté aux spécificités locales, indiquent les responsables de Medi Telecom. En Espagne, il y a encore six ans Telefonica ne disposait pas d'un réseau de vente spécifique à ce type de produit, rappelle M. Julian Barrenchea, directeur général de Medi Telecom. Aujourd'hui, l'opérateur ibérique s'appuie sur l'un des meilleurs réseaux de distribution de télécommunications, ajoute-t-il. Et c'est cette expérience que nous comptons transposer au Maroc.
    «Ce que nous souhaitons, c'est démystifier le mobile au Maroc et arriver à un même standard que celui qui existe actuellement en Europe et ce, dans les plus brefs délais».
    Pour son réseau de distribution, Medi Telecom s'est fait assister par un consultant catalan, Cluster Consulting, spécialisé dans les télécommunications. En effet, ces types de réseaux ne sont pas légion dans des pays comme le Maroc.

    Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc