×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Marché léthargique

Par L'Economiste | Edition N°:1054 Le 06/07/2001 | Partager

. Plus forte hausse, Maroc Leasing avec 4,87%. Plus forte baisse, Eqdom avec –4,89%La place de Casablanca continue sur son trend baissier. Au terme de l'avant dernière séance de la semaine, l'IGB s'est encore une fois déprécié de 0,43% à 627,56 points. La contre-performance annuelle s'enfonce de plus en plus, s'établissant jeudi à -4,69%.Les volumes quant à eux rétrécissent comme une peau de chagrin. A la clôture, le chiffre d'affaires, enregistré sur les deux marchés, atteignait difficilement 15,6 millions de DH, dont 89% étaient réalisés par le marché central. C'est BMCE qui s'est adjugé la part du lion lors de cette journée en drainant 23% du volume transactionnel. Une seule opération a eu lieu de gré à gré portant sur 3.000 actions Crédor échangées à un cours de 200 DH. Au niveau des variations, la balance a plutôt penché vers la baisse. Sur les 20 valeurs qui ont traité, 10 étaient en régression contre 5 en hausse et 5 en stagnation. Les meilleures performances ont été du lot de Maroc Leasing (4,87%) et Unimer (4,39%). Alors que les plus fortes baisses ont été subies par Eqdom (-4,89%) et BMCI (-4,13%). Les niveaux de valorisation attractifs et les taux de distribution élevés ne parviennent pas à impulser une nouvelle dynamique au marché, lequel demeure léthargique. L'introduction toute récente de la valeur IB Maroc y mettra peut-être un peu plus de vie. Notons que c'est aujourd'hui que seront donnés les résultats de la souscription de ladite valeur dont le premier jour de cotation est prévu pour mardi prochain.


Les places européennes poursuivent leur tendance baissière

Les marchés américains étaient de nouveau déprimés jeudi, au lendemain de l'Independance Day, le DIJA perdant 0,95% et le Nasdaq 1,94% sur fond d'avertissements d'entreprises, notamment du britannique Marconi. Les opérateurs étaient pourtoant revenus sur les marchés, après la fête nationale de la veille, avec un certain optimisme, les statistiques plaidant pour une prochaine reprise de l'économie américaine alors que la Fed a déjà baissé six fois ses taux depuis le début de l'année. La Bourse de Paris a terminé également en nette baisse, plombée par des valeurs technologiques qui ont subi les avertissements sur résultats des Britanniques Marconi et Baltimore ainsi que du Néerlandais ASML. Les Bourses de Londres et de Francfort ont également accusé de forts reculs. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc