×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Sociétés cotées: Unimer améliore sa rentabilité industrielle

Par L'Economiste | Edition N°:1054 Le 06/07/2001 | Partager

. L'exercice 2000-2001 s'est soldé par un résultat net de 25,4 millions de dirhams. Le conseil d'administration a proposé la distribution d'un dividende de 30 DH par action. Le redressement de Top Food est bouclé et l'unité commence déjà à réaliser des bénéficesUnimer a vécu un exercice 2000-2001 riche en événements: Introduction en bourse, élargissement de la gamme de produits, rachat de Top Food, conquête de nouveaux marchés. Dans une conférence de presse, organisée le 4 juillet à Casablanca, le président du groupe, Saïd Alj a déclaré: «les promesses ont été tenues, le dynamisme confirmé, la rentabilité industrielle renforcée. Nous avons donc toutes les raisons d'être optimistes et de rassurer nos actionnaires sur l'avenir de la valeur» (www.leconomiste.com). Unimer SA a dégagé un bénéfice net de 25,4 millions de DH en hausse de 59,41% par rapport à 1999. A fin décembre 2000, son résultat d'exploitation s'est apprécié de 65%, passant de 17,8 millions à 29,3 millions de DH. A l'origine de ces performances, une politique de rationalisation des consommations et un grand effort de baisse des charges externes. A cela s'ajoutent une amélioration de la valeur ajoutée et une maîtrise des frais généraux. Unimer SA a ainsi terminé l'exercice avec une plus grande marge d'exploitation (15% de la production contre 11% en 1999) et une marge nette de 13%. Les deux autres filiales principales du groupe, à savoir VCR et Top Food ont également achevé l'exercice sur une bonne note. VCR a réalisé un chiffre d'affaires de 109 millions de DH et un résultat net de 3,4 millions. Top Food a réussi son redressement et a pu réaliser un chiffre d'affaires de 1,5 million de DH sur trois mois(1). Son résultat d'exploitation est encore au rouge sous l'effet de l'absorption de pertes issues de l'ancienne gestion. «De plus, les trois mois en question constituent une période creuse dans l'activité de l'entreprise», souligne Mourad Benabderrazik, directeur général adjoint du groupe Unimer. Acquise à 30 millions de DH à la suite de l'introduction en bourse, cette unité a permis au groupe un accès rapide à une expertise de production et à une clientèle internationale nouvelle grâce à la diversification des produits (abricots en conserves, olives, câpres, tomates séchées). Les responsables du groupe sont très satisfaits de l'apport de Top Food. «La campagne abricot a été très encourageante et celles des olives et des câpres s'annoncent bien», souligne Alj. Top Food a produit 2.000 tonnes d'abricots cette saison, soit près de 20% de la production nationale (estimée à 10.000 tonnes). Les nouveaux produits représentent déjà 9% du chiffre d'affaires consolidé du groupe. Le conseil d'administration a proposé la distribution d'un dividende de 30 par actions, soit l'équivalent de 40% du résultat. Pour l'exercice en cours, les responsables du groupe sont optimistes. Ils tablent sur un chiffre d'affaires de 366,3 millions de DH et un résultat d'exploitation de 47,5 millions de DH en hausse de 41,8%. Le résultat net consolidé, lui, devrait passer de 28,5 millions de DH à 40,4 millions, en hausse de 41,5%. Hanaâ FOULANI(1) L'exercice de Top Food a été ajusté de manière à être en conformité avec celui du groupe. Désormais, il est clos le 31 mars.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc