×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Marché automobile
    Les ventes en berne en octobre

    Par L'Economiste | Edition N°:2919 Le 12/12/2008 | Partager

    . Pourtant le marché s’était bien porté durant les 9 premiers mois . L’objectif de 120.000 unités écoulées avant fin décembre maintenuL’année 2008 aura-t-elle été exemplaire en termes de ventes de voitures neuves? Il faut dire que si les chiffres se sont maintenus à un bon rythme durant les 9 premiers mois de l’année, ils ont cependant accusé un net fléchissement en octobre. Les concessionnaires semblent, en effet, se donner le mot pour dénoncer une certaine accalmie du secteur, enregistrée depuis la fin de l’été. Et les explications apportées par ces derniers sont légion. Selon eux, Ramadan, conjugué à la rentrée scolaire, auraient pesé considérablement sur le budget des ménages pour octobre. Idem pour la morosité générée par «une conjoncture internationale chahutée et dont l’impact psychologique se fait de plus en plus sentir», explique un concessionnaire. Autant d’éléments qui n’incitent pas les acheteurs à mettre la main à la poche. Ces derniers, frileux, préfèrent réfléchir à deux fois avant de se lancer dans l’achat d’un nouveau véhicule. Et ce sont, bien sûr, les concessionnaires qui en font les frais. En témoigne un repli des ventes estimé, selon les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam), à 7.873 unités vendues contre 8.361 à la même période de l’année dernière. Et c’est encore Kia qui arrive en tête des ventes avec 704 unités écoulées à fin octobre. Second au classement, Peugeot réalise 486 unités vendues contre 480 un mois auparavant. Le constructeur français est talonné de près par Hyundai qui occupe la 3e position avec 458 véhicules cédés, doublant presque ses ventes du mois de septembre, qui n’avaient pas dépassé 254 unités. Pourtant l’optimisme des concessionnaires demeure intact. L’on table même sur la vente de 120.000 voitures neuves avant fin décembre. Un objectif qui, selon eux, «reste réalisable» puisque les ventes amorcées durant les 9 premiers mois «flirtent déjà avec les chiffres annoncés». En effet, ce sont 101.265 véhicules, tous segments confondus, qui ont déjà été vendus à fin octobre. Derrière cette performance, des arguments commerciaux qui n’ont pas manqué au rendez-vous durant toute l’année 2008. Crédits gratuits, tombolas, promos, financements à la carte,… Autant d’offres alléchantes pour l’acheteur lambda. Rappelons que sur les 10 premiers mois de l’année, 25.920 véhicules montés au Maroc ont été écoulés. Dacia Logan continue sa percée avec 1.420 unités vendues pour le seul mois d’octobre. Vient directement après la Kangoo de Renault qui réalise 841 cessions contre 202 pour la Berlingo de Citroën et 185 pour la Partner de Peugeot.Mohamed MOUNADI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc