×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Lire vite

    Par L'Economiste | Edition N°:160 Le 29/12/1994 | Partager

    La SAMIR et la SCP seront privatisées

    Le Conseil des Ministres du 27 décembre a adopté un projet de loi concernant la prorogation des délais pour la privatisation des entreprises listées dans la loi sur le transfert au privé, et dont le délai se termine le 31 décembre 1995. Parallèlement, les parts publiques détenues dans les deux raffineries, la SAMIR et la SCP, seront aussi cédées au privé. Rappelons que cette cession est regardée comme nécessaire à la libéralisation du secteur pétrolier, libéralisation qui doit commencer le 1er janvier 1995 avec la nouvelle nomenclature des prix pétroliers et dérivés.

    La réforme foncière agricole passe devant le Conseil des Ministres

    Le train de réformes sur le foncier agricole en préparation depuis plusieurs années, vient d'être adopté en Conseil des Ministres le mardi 27 décembre. Il s agit de l'aménagement des zones bour et surtout des dispositifs qui doivent limiter le phénomène de morcellement des terres à chaque génération. Le dernier recensement des terres remonte à 1972, et déjà à cette époque, les surfaces moyennes étaient comme non viables économiquement. Le principe est la possibilité de rachat par l'exploitant, avec une aide publique, des terres revenant à ses cohéritiers. Au passage, le même Conseil des Ministres a adopté la réforme des statuts de l'ONICL qui doit préluder à la libéralisation des marchés de céréales.

    Création d'une Chambre polonaise

    Une Chambre de commerce polonaise au Maroc est sur le point de voir le jour. Elle est logée auprès du Conseiller commercial de l'Ambassade de Pologne à Rabat (22 rue de Khouribga, Tél: 76.83.68; Fax : 76.90.68). Cette Chambre devra, selon un communiqué de l'Ambassade, "centraliser les informations commerciales, participer à des expositions et être une Chambre de conciliation et d'arbitrage".

    Annuaire des entreprises cotées en bourse

    L'entreprise Sucess Publication, nouvellement créée par un jeune promoteur, M. Hassan Aloui, compte publier un guide de l'investisseur sur le marché des capitaux marocains. Deux pages d'informations générales et financières seront consacrées à chaque entreprise cotée à la bourse de Casablanca. Le guide, en langue anglaise sera édité en 6.000 exemplaires. La parution de ce guide est prévue pour avril 1995. Sa diffusion à l'étranger se réalisera à travers les réseaux bancaires, les sociétés de bourses ou avec la collaboration du Ministère des Résidents
    Marocains à l'Etrangers. Rappelons que M. Hassan Alaoui était responsable aux Etats-Unis d'une revue Dallas Technologie. Il a édité à côté de cette revue mensuelle un annuaire des entreprises du secteur "Almanac".

    Les Iscaistes de Rabat-Kénitra

    ALIR (Association des Iscaistes de Rabat-Kénitra) organise un déjeuner-débat le vendredi 20 janvier 1995 à l'hôtel Hyatt Regency à Rabat sur le thème: "Nouvelles Dynamiques du Marché Financier au Maroc et sa Contribution au Développement Economique". L'animation sera assurée par M. Abdellatif Faouzi, directeur général du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières, et M. Hamid Bouidar, directeur général de la Compagnie des Assurances Agma et professeur de Finances. D'autres professionnels sont invités à participer: CFG, Upline Securities et Moussahama. Cette manifestation est une occasion pour les opérateurs intéressés de s'enquérir de l'état d'avancement de la mise en place de la réforme du marché financier et veut contribuer à une meilleure appréciation du nouveau paysage économico-financier du Maroc. Inscription au 72.82.63 chez M. Jaouad Yahya.

    Air Liquide SMOA et les liquides médicaux

    Air Liquide SMOA a organisé le 9 décembre une journée d'information consacrée à l'utilisation des fluides médicaux en milieu hospitalier. L'objectif était de sensibiliser les acteurs sur les normes internationales et les règles de sécurité en vigueur dans ce domaine. Les interventions se sont axées sur les aspects de la sécurité dans l'utilisation des gaz à usage médical tels que l'oxygène, le protoxyde d'azote, l'anhydride carbonique, l'air médical, l'hélium...
    Il ressort des interventions que l'aspect de la sécurité doit être pris en compte de plus en plus souvent, car l'enjeu humain est de taille. L'accent a été mis également sur l'importance de l'entretien préventif des installations fixes de fluides médicaux. Air Liquide SMOA s'est proposée de répondre au besoin de formation en mettant à profit tout ce qui est nouveau dans le domaine médical grâce:
    - à l'expérience des filiales américaines, japonaises et européennes du Groupe Air Liquide (N°1 mondial des gaz);
    - aux résultats de l'un des 7 centres de recherche du groupe à travers le monde.
    Air Liquide SMOA assure pour le secteur de la santé d'autres prestations que le gaz: l'ingénierie pour la réalisation des réseaux de fluides médicaux, maintenance des équipements d'anesthésie, de réanimation, de bloc opératoire, de chirurgie, de radiologie et de diagnostic...

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc