×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

L'industrie turque expose à Casablanca

Par L'Economiste | Edition N°:647 Le 26/11/1999 | Partager

· Plus de 90 entreprises industrielles exposent au Salon turc qui se déroule du 24 au 27 novembre à la Foire Internationale
· Parmi les secteurs représentés l'agro-alimentaire, les équipements industriels, l'électroménager et la décoration


Le deuxième Salon de Partenariat Turquie-Maroc a ouvert ses portes hier à Casablanca. La manifestation se déroule du 24 au 27 novembre à la Foire Internationale dans le cadre des "Journées Turques au Maroc". Plus de 250 hommes d'affaires turcs représentant près de 90 entreprises ont fait le déplacement. Plusieurs secteurs sont représentés. Il s'agit notamment de l'alimentation, l'agro-alimentaire, les équipements industriels, les pièces détachées pour automobile, le textile, la cosmétique, la décoration, le matériel de construction, l'électronique, l'électroménager... Organisée par la société turque Ladin Foire SA, l'exposition est ouverte aussi bien au grand public qu'aux professionnels.

Agressivité


Lors de la conférence d'inauguration du Salon, M. Alami Tazi, ministre de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat, a incité le secteur privé marocain et turc d'être plus agressif afin de relever le volume des échanges entre les deux pays. Ces derniers ont été de l'ordre de 97 millions de Dollars en 1997, selon un responsable de l'Ambassade de Turquie au Maroc. Ils sont passés à 145 millions en 1998, enregistrant ainsi une augmentation de 53,4%. Pour le ministre, ce taux ne peut être significatif que si le volume des échanges est important. "L'objectif est d'atteindre un milliard de Dollars", ajoute M. Tazi.
Pour sa part, M. Hasan Gemici, ministre d'Etat turc, a mis l'accent sur la situation géographique des deux pays qui présente un atout majeur pour la coopération. Les deux pays sont considérés comme des têtes de pont, d'une part, entre l'Asie et l'Europe et, d'autre parte, entre l'Afrique et l'Europe. Pour M. Gemici, il faut multiplier les conventions gouvernementales de nature à faciliter les échanges bilatéraux.
Des projets de convention sont notamment en cours d'approbation et concernent la suppression de la double taxation, la création d'une zone de libre-échange ainsi que la protection et l'encouragement des investissements. Il est prévu également la visite d'une délégation ministérielle turque au Maroc. De leur côté, des ministres marocains devront se rendre en Turquie pour relancer des projets de coopération.

Hicham RAÏQ

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc