×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

L'impact des attentats de Bali pas «significatif» sur le tourisme

Par L'Economiste | Edition N°:2122 Le 04/10/2005 | Partager

. Les professionnels, eux, ne sont pas du même avisLES attentats du 1er octobre à Bali n’ont pas eu d’impact «significatif» sur les arrivées de touristes étrangers dans l’île indonésienne, a indiqué le 3 octobre la présidente de l’Association des hôtels et restaurants de l’Asean (Asie du Sud-Est), Yanti Sukamdani. Seules «quelques annulations» ont été enregistrées depuis samedi soir: «Une cinquantaine» d’Allemands, «environ autant de Japonais» et «quelques Coréens», a déclaré Yanti lors d’une conférence de presse, se basant sur une étude préliminaire qui vient d’être effectuée. Bali accueille par an plus d’un million et demi de touristes étrangers, selon les autorités locales. «Nous ne constatons pas encore d’exode massif des touristes étrangers, comme cela s’était passé en 2002», a confirmé à Jakarta le ministre coordinateur de l’Economie, Aburizal Bakrie.» Le tourisme compte seulement pour 5% du PIB de l’Indonésie et Bakrie a estimé qu’une chute de 25% des arrivées des touristes représenterait une baisse de 0,25 à 0,30 de points en pourcentage dans le taux de croissance, ce dernier étant de 6% selon l’objectif gouvernemental. Les conséquences sur l’industrie touristique, qui représente environ les trois quarts de l’économie de l’île, pourraient cependant se faire sentir sur le «plus long terme», a averti Ben Sudibya, représentant en Asie de l’Association des agences de voyages d’Asie (Asita). Le responsable a prédit que l’impact sera même «plus important» que lors des précédents attentats de 2002, «car il s’agit des deuxièmes attentats» à survenir en trois ans. Il va falloir «beaucoup de temps» pour retrouver les niveaux d’avant les attentats, a-t-il dit.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc