×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Politique Internationale

    L'Heure Joyeuse: 100000 cartables pour les campagnes

    Par L'Economiste | Edition N°:325 Le 09/04/1998 | Partager

    L'Heure Joyeuse organise en partenariat avec la BCM une opération pour distri-buer 100.000 cartables et des fournitures. Sa cible sont les enfants de campagne âgés de 5 à 10 ans qui ne sont pas encore scolarisés, spécialement les filles.


    "Aidons-les à prendre le chemin de l'école", tel sera le slogan de l'opération "100.000 cartables pour la campagne" prévue pour la période du 14 avril au 31 mai. L'objectif est un vaste programme de scolarisation dans les régions rurales par l'identification, dans un premier temps, des enfants non scolarisés, la conviction ensuite des parents et plus tard le suivi de ces enfants.
    "Le coût du cartable et des fournitures, évalué à 200 Dirhams, était une des raisons souvent évoquées par les parents pour ne pas envoyer leurs enfants à l'école", explique Mme Fikria Berrada Mandri, présidente de L'Heure Joyeuse.
    Une opération-test avait été lancée en septembre dernier dans certaines régions de Meknès et Ouarzazate. Les résultats étaient satisfaisants: les enfants qui ont reçu des cartables auraient pour la plupart suivi leur scolarité.
    "Les résultats de cette opération-test étaient corrects et c'est cela qui nous a encouragé à lancer l'opération", ajoute Mme Fikria Berrada.

    Et qui dit opération dit besoins en fonds nécessaires à l'achat des 100.000 cartables.
    "Le handicap reste le prix très élevé des cartables garnis de fournitures annuelles, l'idée est de faire sponsoriser l'opération par des bailleurs de fonds, des institutionnels, entre autres", indique Mme Fikria Berrada, avant d'ajouter: "Le cartable garni acheté en gros, à 100.000 exemplaires coûte 150 DH. Si l"on arrivait à baisser ce prix, ne serait-ce que d'un Dir-ham, 671 autres enfants pourraient bénéficier de l'opération".
    L'association est soutenue dans son opération par de nombreuses associations régionales (l'associa-tion Ismaïlia, l'Association du Tafilelt, l'Association Marocaine de Solidarité et de Développement...) qui serviront de relais, plusieurs bénévoles ainsi que le Ministère de l'Education Nationale qui avait accepté, pour l'opération-test, d'inscrire exceptionnellement les enfants durant le mois de novembre 1997 et d'élargir la tranche de scolarisation à dix ans dans les zones rurales.
    Comment L'Heure Joyeuse, centre d'assistance à l'enfant et à la famille, en est arrivée à l'opération 100.000 cartables?

    L'idée a germé suite aux difficultés rencontrées par l'association dans le cadre de ses aides aux bébés dénutris. Le problème se posait souvent au niveau des mères. Celles-ci, analphabètes, avaient du mal à suivre les prescriptions des médecins (médicaments, dosage...). En outre, elles manquaient d'hygiène, ce qui n'améliorait en rien l'état des nourrissons.
    L'Heure Joyeuse a alors entamé un programme d'alphabétisation qui a débuté en 1992 et a depuis abouti à l'alphabétisation de 3.000 adultes, en plus des 1.500 en cours.
    En fait, la question n'était pas aussi simple. L'alphabétisation des femmes a engendré des difficultés à l'intérieur des couples. Ainsi, des hommes, analphabètes aussi, avaient du mal à digérer la situation. Petit à petit, les femmes se sont imposées et ont même réussi à ramener leur conjoints, frères et pères à l'école.
    Le programme d'alphabétisation n'a pas tardé à donner ses fruits, les femmes arrivaient à suivre d'une manière étonnante les indications des médecins et devenaient surtout plus propres.
    Au niveau des enfants les résultats étaient également satisfaisants.


    L'Heure Joyeuse


    L'Heure Joyeuse, créée il y a 40 ans, est un centre d'assistance à l'enfant et à la famille. En 1992, elle a débuté un programme d'alphabétisation en convention avec le Ministère de l'Education Nationale qui a mis à sa disposition huit instituteurs.
    En dehors de l'alphabétisation, L'Heure Joyeuse se penche sur les projets de planification familiale, la formation professionnelle, les enfants des rues, les malades mentaux, les sans-abri, les actions dans les prisons, la restauration...
    L'Heure Joyeuse porte un grand intérêt aux bébés dénutris. Dans ce cadre, 150 bébés sont en moyenne consultés hebdomadairement par trois pédiatres bénévoles. En plus de cela, l'association prend en charge la nourriture, les médicaments, les soins plus un suivi régulier tous les six mois jusqu'à ce que l'enfant atteigne un poids de 10 kg.
    Ces enfants sont pris en charge et intégrés dans des jardins d'enfants, puis dans des classes pré-cours préparatoires jusqu'à ce qu'ils atteignent l'âge de scolarité requis.

    Y. M.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc