×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    Les tracteurs John Deere partent en campagne

    Par L'Economiste | Edition N°:609 Le 05/10/1999 | Partager

    · Le concessionnaire de la marque présente de nouveaux modèles
    · Une nouvelle stratégie pour atteindre 15% de part de marché dans cinq ans


    Les contours de la stratégie commerciale du concessionnaire du géant américain John Deere (près de 120 milliards de DH de chiffre d'affaires en 1998) se clarifient. Représentant exclusif au Maroc de cette marque depuis le début des années 90, la société Socopim a entrepris des changements dans la gestion du réseau de distribution et en interne. Objectif, atteindre une part de marché de 15% d'ici cinq ans contre 5% seulement actuellement. Le marché étant surtout dominé par Massey Fergusson, qui détient une part de marché de 55%, la marque à la gazelle de John Deere a donc décidé d'effectuer un bond. Depuis 1996, indique M. Eric Lefort, directeur général de Socopim, le groupe Premium qui comprend, outre cette société, deux autres entreprises, a initié une nouvelle politique basée essentiellement sur le terrain. Il s'agissait de reconstruire le réseau de distribution et de reconquérir la confiance des clients. La formation des techniciens et des commerciaux et l'introduction de nouvelles machines étaient aussi insérées dans la nouvelle stratégie. A fin 1998, le groupe a ainsi vendu 220 machines dont 41 tracteurs et a réalisé un chiffre d'affaires de 140 millions de DH.

    Un matériel différent


    Pour la saison prochaine, Socopim annonce la couleur en présentant une nouvelle gamme de tracteurs. Il s'agit des séries 5500, 6110 et 6910, intégrant des concepts tels que "le châssis intégral et l'embrayage à vie". Ces tracteurs ont été présentés lors d'une journée de démonstration la semaine dernière à Merchouche dans la région de Rommani. Conçus pour des travaux différents, ces tracteurs sont destinés à deux types de clients. La série 6000, comprenant le châssis intégral, a été conçue pour les gros travaux de labours dans les grandes exploitations.
    "Ces engins disposent d'un volant réajustable, d'une clé de contact remplaçant le starter de démarrage et une vitesse automatique entre autres", indique un agriculteur après une séance d'essai. "Ces véhicules se sont montrés stables, malléables et puissants", ajoute-t-il. Le prix de vente est de l'ordre de 306.000 DH, hors-taxes.
    De leur côté, les tracteurs de la série 5000, n'intégrant pas le châssis intégral, sont destinés à des travaux plus légers. Ils coûtent 240.000 DH hors-taxes dans la gammes des 80 chevaux.


    Carte de visite


    Le groupe Premium, dirigé par Eric Lefort, compte trois entreprises. Il s'agit de Socopim spécialisée dans le matériel agricole, de SRM en charge de la vente d'équipements destinés à l'industrie, au BTP et à la manutention. Troisième entreprise, Premium Location pour la location de matériel et de service après-vente. Le chiffre d'affaire du groupe s'élève à 140 millions de DH.
    Basé à Casablanca, il emploi près de 100 personnes et gère environ 45.000 références. La carte John Deere, présente au Maroc depuis 1930, est entrée dans le giron de Socopim en 1990.
    Cette entreprise a réalisé un chiffre d'affaires en 1998 de 33 millions de DH. Pour l'actuelle campagne agricole, la société projette de commercialiser près de 60 tracteurs. Les responsables tablent sur un chiffre d'affaires de 40 millions de DH. Socopim dispose par ailleurs de sept représentants répartis sur les différentes régions du Royaume.

    Abdelaziz MEFTAH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc