×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Les scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:2113 Le 21/09/2005 | Partager

Activités royales

. INDH : SM le Roi poursuit ses activités à MeknèsSM le Roi Mohammed VI a lancé, mardi 20 septembre à Oualili, la première tranche de l’opération de plantation de l’olivier (10.000 hectares), marquant ainsi le démarrage du projet intégré de développement du secteur oléicole de la région de Meknès-Tafilalet. Cette opération est le fruit d’une convention de partenariat entre le ministère de l’Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes, la wilaya de la région de Meknès-Tafilalet, le Crédit Agricole du Maroc (CAM) et l’association «Union pour le développement de l’olivier de Meknès» (Udom). L’opération aura pour support d’encadrement et d’assistance technique l’Udom et l’agro-pôle olivier de l’Ecole nationale d’agriculture de Meknès.SM le Roi a aussi procédé dans la commune rurale de Aïn Kerma, à la remise de kits et de matériels agricoles à deux associations oléicoles de la région de Meknès. Au titre de cette opération, les associations Al Hadaf et Annasr profiteront d’une unité de trituration et de mise en bouteille d’une capacité de 200 kg/heure pour un montant de 500.000 DH. Ces deux associations, sises au cercle de Zerhoune, comptent 600 adhérents opérant sur une superficie de 1900 hectares, dont 500 hectares réservés à la production oléicole. Dans le cadre de la même opération, cinq autres associations bénéficieront de 10 kits de matériels de taille, de traitement et de récolte pour un montant de 150.000 DH.


. Conseil de gouvernement aujourd’huiLe Premier ministre, Driss Jettou, préside aujourd’hui un conseil de gouvernement. Rappelons que celui de la semaine dernière avait été annulé. Oualalou y fera un exposé sur les relations entre le Maroc et les institutions financières internationales, juste avant son départ pour les assemblées du FMI et de la Banque mondiale. Le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes fera un exposé sur la préparation de la prochaine campagne agricole. Son collègue de l’Emploi et de la Formation professionnelle fera ensuite un exposé sur les normes du travail. Le conseil poursuivra ses travaux par l’examen d’un projet de loi sur l’Ordre des dentistes et de sept projets de décrets dont la teneur n’a pas été rendue publique. . Infrastructures: Attijariwafa s’en mêle Attijari Invest, filiale d’Attijariwafa bank, signe une lettre d’intention avec la Société américaine EMP, spécialiste en fonds d’infrastructure pour l’Afrique. L’objectif étant de mettre en place un fonds pour financer les infrastructures au Maroc. . La Bourse en légère baisseLe Masi a accusé un léger recul hier mardi 20 septembre de 0,43% à 5.157,13 points. Le Madex, lui, a perdu 0,33% à 4.018,01 points. La performance annuelle des deux baromètres de la Bourse atteint respectivement 14,05 et 14,1%. La cote a enregistré un volume global de 112,37 millions de DH traité essentiellement sur le marché central. Deux valeurs ont monopolisé la moitié des transactions. Sur la première marche du podium, le titre Maroc Telecom, qui a reculé de 0,24% à 98,26 DH, a enregistré 37,98 millions de DH de transactions. Il est suivi de BMCE Bank, qui a fait du surplace à 690 DH pour un total transactions de 15,53 millions de DH. . Managem réservée à la baisse Managem a été réservée à la baisse hier en Bourse en fin de séance. Le titre a traité dans la journée dans un volume de 1,83 million de DH jusqu’à une limite de 227,15 DH, soit 5,98% de moins que la veille. Sa filiale métallurgique, SMI, a également était malmené et ce malgré de bonnes annonces pour le premier semestre. Le titre a perdu 2,65% à 402 DH pour un chiffre d’affaires de 4,22 millions de DH.. Sonasid malmené par le marchéLe sidérurgiste national, qui avait présenté de bons résultats lundi, a accusé hier une baisse de 1,15% à 860 DH dans un volume de 3,58 millions de DH. . Attijariwafa à Shanghai Le «champion national» de la banque et de la finance ouvre un bureau de représentation à Shanghai. Il sera le deuxième groupe bancaire marocain à s’installer dans l’empire du Milieu après BMCE Bank, qui a une représentation indépendante à Pékin.. Holcim: Résultats semestriels le 28 septembreHolcim présentera ses résultats semestriels le 28 septembre au siège de la Bourse de Casablanca. . Croissance/emploi: Publication du PlanLa livraison de septembre/octobre des «Cahiers du Plan», la publication du Haut Commissariat du Plan consacre de larges développements aux politiques de l’emploi au Maroc et au lien entre la croissance économique et l’emploi. Ce numéro tombe à point nommé, à la veille des Assises de l’emploi à Skhirat et dont on attend des initiatives pour dynamiser le marché du travail. . Nominations à l’Université Mohammed V SouissiAbderrahim Rida, vice-président, a été chargé de la Recherche scientifique, de la Coopération et du Partenariat à la présidence de l’université; Noureddine Fikri Benbrahim, également vice-président, prend en charge les Affaires académiques et Développement. El Houssine Snoussi est nommé secrétaire général à la présidence de l’université.. Ahizoune chez le président mauritanien Le président du Conseil Militaire pour la Justice et la Démocratie (CMJD), le colonel Ely Ould Mohamed Vall, a reçu, lundi à Nouakchott, Abdesslam Ahizoune, président du Directoire de Maroc Telecom. Ahizoune a indiqué avoir «passé en revue avec Vall la coopération entre l’Etat mauritanien et Maroc Telecom», précisant qu’il a reçu du Président du CMJD «les orientations et les conseils nécessaires au renforcement de cette coopération dans les domaines des télécommunications et des techniques de la communication et de l’information». Rappelons que MT contrôle Mauritel, la compagnie mauritanienne.. Plan textile: ReportAprès tous les retards connus par le plan de relance du textile, c’est la signature qui vient d’être reportée. Elle devait intervenir cette semaine, et est reportée en octobre. Aucune explication n’a été donnée.. Web commerciaux…Sur les 250 entreprises sondées par le cabinet Idate pour le compte de l’ANRT et l’Apebi, 38% déclarent disposer d’un site Web, soit environ 15.600 sites. Parmi celles-ci, 78% ont un nom de domaine propre et pour les trois quarts, il s’agit d’un site de type commercial. En outre, l’enquête révèle que le secteur technologique est celui qui développe le plus en interne (77%) la réalisation de ses sites Web (voir aussi article en page 5).. …mais peu de commerceSeules 14% des entreprises interrogées par Idate affirment effectuer des achats en ligne. Dans 95% des cas, le montant ne dépasse pas 4% du volume global des achats. C’est le secteur service et transport qui a le plus recours au e-commerce. Il enregistre en effet 18% des cas contre une moyenne de 12% pour les autres secteurs. La vente en ligne est aussi peu développée (4%). Une activité qui représente seulement 5% du chiffre d’affaires de la moitié des entreprises sondées. Cette situation s’explique, entre autres, par l’absence d’un cadre réglementaire dans le domaine. . Paris illégauxCinq cafés ont été fermés temporairement à Casablanca pour avoir organisé des paris illégaux, parallèlement aux paris officiels du Pari mutuel urbain (PMU), indique un communiqué de la Préfecture des arrondissements Casablanca-Anfa. Les autorités préfectorales ont procédé au «retrait provisoire des autorisations d’exploitation» de ces cafés situés au centre-ville, précise le communiqué, soulignant que ces établissements ont été sanctionnés suite aux requêtes des habitants avoisinants. Ces paris «organisés clandestinement dans certains espaces ouverts au public provoquent souvent de grandes nuisances à la tranquillité et à la quiétude des voisins», ajoute la même source.. Justice: Amende pour absenceLe tribunal de première instance de Casablanca vient de reporter le procès relatif au vaccin Engerix B au 3 octobre prochain. Destiné aux enfants pour les prémunir contre l’hépatite B, ce vaccin avait causé, en l’an 2000, la paralysie d’un enfant, Achraf Diouane. L’ajournement de la séance du 19 septembre s’explique par l’absence des quatre médecins poursuivis dans cette affaire. D’ailleurs, le juge les a sanctionnés d’une amende de 1.200 DH à chacun et a ordonné leur présence pour la prochaine audience. . L’hebdomadaire «Achamal» retiré des kiosques Le numéro de cette semaine de l’hebdomadaire régional «Achamal» a été retiré des ventes par décision judiciaire. C’est la première fois que la justice sanctionne des écrits racistes au Maroc. Khalid Mechbal, directeur de publication et, semble-t-il, associé à un ancien président de la commune urbaine de Tanger, estime qu’il s’agit «d’une erreur grave à l’encontre des subsahariens», traités par ce journal de «criquets noirs». Le tribunal de première instance de Tanger a ouvert une enquête à ce sujet. Achamal s’est fait connaître à Tanger pour son langage… cru.. Réserves de changes: Désaccord Une querelle technique sur l’évaluation des avoirs extérieurs oppose l’Office des changes et la direction des Etudes et des Prévisions financières (DEPF) du ministère des Finances et de la Privatisation. Dans son intervention lors de la convention de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) début septembre à Tanger, le patron de la DEPF, le Pr Mohamed Chafiki, avait indiqué que les avoirs extérieurs corrigés des frais de transport et d’assurance représentaient 8,8 mois contre 11 mois selon les indications de l’Office des changes. Le directeur général de l’Office, Mohamed Bougroum, conteste cette évaluation et défend la méthodologie de ses services. Il précise que la comptabilisation des importations est évaluée CAF (coût assurance fret), intégrant les factures réglées éventuellement, à l’extérieur. «C’est cette valeur qui sert de base de calcul du nombre de mois d’importations de biens».. Le Maroc au «convening group» Le Maroc a été désigné, lundi 19 septembre à New York, membre du «Convening Group» de la Communauté des Démocraties dont les ministres des Affaires étrangères ont tenu une réunion, en marge de la 60e session de l’Assemblée générale des Nations unies. Les ministres ont approuvé les recommandations soumises par le «Convening Group» concernant son élargissement à 16 membres, à hauteur de 4 membres par région. Ainsi, 5 nouveaux membres ont été désignés dont le Maroc au titre de la région Afrique.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc