×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    Les Scoops de la Semaine

    Par L'Economiste | Edition N°:231 Le 23/05/1996 | Partager

    · Banques: La CDT fait monter le ton
    En réponse au protocole d'accord Union Syndicale Interbancaire (UMT) -GPBM, la CDT, à travers le Syndicat National des Banques (SNB), appelle tous les employés de banques à un rassemblement national le 25 mai au siège de la CDT.

    · Le BO fantôme et son ombre
    Le BO 4.375 fantôme contenant le décret 2-96-107 et cité par le projet de Loi de Finances est toujours aussi mystérieux. En revanche, ce décret est retrouvé, puisqu'il est en réalité publié dans le BO 4.375 bis. Mais ce BO est vraiment bizarre, puisque selon lui, le 4 mai le Maroc avait deux ministres de l'Agriculture et de la Mise en Valeur Agricole, MM. Abouyoub et Meziane Belfkih. C'est peut-être mieux ainsi, car ils ne seront pas trop de deux pour essuyer les vagues que vont faire les droit de douane sur les denrées agricoles.

    · Sucre, huiles, céréales: explosion des taxes
    Le décret 2-96-107 institue les nouvelles quotités douanières sur les trois produits libéralisés, à savoir le sucre, les huiles et les céréales. Les taux cumulés des droits de douane et PFI pour les céréales varient entre 17,5 et 126%, le sucre entre 25 et 148% et les oléagineux 52,5 à 305%. Ces taux douaniers sont fortement contestés par les professionnels qui déplorent l'absence de concertation. Si le déblocage institutionnel est opéré avec ce décret, se pose encore l'épineux problème des arriérés de la Caisse de Compensation, près de 1,6 milliard de DH pour le sucre, 830 millions pour les huiles notamment.

    · Apaisement chez Safir
    Après plusieurs semaines de bras de fer dû au licenciement du délégué du personnel, la direction de l'hôtel Safir et les représentants du personnel (la Fédération Nationale des Travailleurs de l'Hôtellerie et Restauration dépendant de l'UMT) ont abouti à un compromis. Le syndicat annonce la levée de la menace de grève et se félicite du climat d'apaisement ainsi retrouvé.

    · ICV: +4,9% en avril
    En avril 1996, l'indice du coût de la vie a régressé de 1% par rapport au mois de mars. Toutefois, l'indice moyen des quatre premiers mois de l'année marque une hausse de 4,9% par rapport à la même période de 1994.

    · Le noyau dur de la Samir
    Salomon Brothers et la BCM ont été désignées comme banques conseil pour la phase de constitution du noyau dur. Ni le schéma de transfert ni le prix minimum de cession n'ont encore été fixés.
    A cet effet, Salomon Brothers est chargée de sonder le marché international.

    · Masse monétaire: +6%
    Selon les chiffres de Bank Al-Maghrib, la masse monétaire arrêtée au mois de mars s'est accrue en une année de 6% à 185,8 milliards de DH. En revanche, les avoirs extérieurs sont passés de
    37,3 milliards à 31,6 milliards de DH, soit une baisse de 15,4%. Quant aux créances sur le Trésor, elles ont augmenté de 5,5% à 75,5 milliards de DH. Enfin, les crédits à l'économie ont bondi de 17,6%, passant de 78,1 milliards à 91,9 milliards de DH.

    · Baisse de la consommation du médicament
    La consommation du médicament sur le marché privé est en baisse par rapport à 1995. La tendance, constatée par l'AMIP, concerne les quatre premiers mois de l'année 1996. Les baisses cumulées ont été respectivement de -14% (janvier), -10% (janvier+février), -5% (janvier+février+mars), -4% (janvier+février+mars+avril).
    Les professionnels du secteur expliquent difficilement cette baisse. En revanche, ils n'excluent pas que la campagne d'assainissement soit à l'origine de ce phénomène. "L'ampleur prise par l'affaire des gammaglobulines s'est traduite par une méfiance du client vis-à-vis du médicament".

    · Un nouveau service de chirurgie cardio-vasculaire
    Un nouveau service de chirurgie cardio-vasculaire a été inauguré mercredi 22 mai au centre hospitalier Ibn Rochd de Casablanca.
    Le service a pu être créé grâce à des dons privés et à une contribution de la communauté urbaine de Casablanca. Il accueillera les interventions à coeur ouvert. L'unité dirigée par le Pr Mehadji devient ainsi le second service de chirurgie cardio-vasculaire au Maroc après celui du Pr Maâzouzi à Rabat.

    · AT en justice: Renvoi
    Lors de l'audience du 21 mai 1996 devant le tribunal de première instance de Casa-Anfa, l'affaire des admissions temporaires (AT) litigieuses a été encore une fois renvoyée en l'état au 28 mai 1996, et ce, pour permettre à la défense d'étudier les nouveaux dossiers joints à l'affaire. Le dossier oppose ici l'OCE et la Douane d'un côté et quatre sociétés d'emballage (Netpack, Roda Maroc, Afnordis et Graphiscript), un ex-employé de l'OCE, un transitaire et deux douaniers, de l'autre. Les milieux patronaux ont exprimé le souhait que cette affaire soit traitée dans la perspective des préjudices au Trésor et qu'une leçon soit tirée des faux, celle des procédures sans objet.

    · L'ONMT relance le golf
    Dans le cadre de la stratégie de développement de nouveaux produits, l'Office National Marocain du Tourisme organise deux challenges de golf au profit des agences de voyages et de la presse spécialisée des principaux pays émetteurs de touristes vers le Maroc. La première manche aura lieu du 5 au 9 juin au Royal Golf Dar-Salam de Rabat, et la seconde est prévue au Palmeraie Golf Palace de Marrakech du 18 au 22 septembre.

    · Une expo dédiée à la franchise
    Le 1er Salon International de la Franchise et des réseaux commerciaux se tiendra du 30 mai au 1er juin à la Foire Internationale de Casablanca.
    Cette manifestation est organisée par la FAJEM (Fédération Marocaine des Jeunes Entrepreneurs), la FBPCE (Fondation des Banques Populaires Pour la Création d'Entreprises) et l'Agence Forum 7. Une trentaine de franchisés seront présents.


    · Regional Air Lines cet été
    La société Regional Air Lines vient de recevoir l'agrément de transporteur aérien régulier. La compagnie établira des liaisons régulières avec un minimum de 3 fréquences entre les villes de Tanger, Malaga, Rabat, Casablanca, Marrakech et Agadir. Regional Air Lines exploitera au départ quatre avions du type Beechcraft 1.900 D d'une capacité de 19 passagers. Selon M. Mehdi Alaoui, administrateur de la société, la compagnie a pour mission de désenclaver les principaux pôles économiques et touristiques du pays et de drainer les touristes visitant le Sud de l'Espagne et les îles Canaries vers le Maroc. Le premier vol de la compagnie est prévu pour cet été.

    · Lyonnaise des Eaux: Concession des ordures
    La filiale marocaine de Sita (pôle propreté de la Lyonnaise des Eaux), Smarcolect, a obtenu la concession pour la collecte des ordures ménagères d'une des plus grandes communes du Grand Casablanca, Aïn Sebaâ. Ce contrat porte sur 6,5 millions de Francs français. Ce premier contrat de concession crée un précédent et va permettre d'ouvrir la brèche sur le monopole des communes. En attendant, les tractations se poursuivent pour la concession de la Régie Casablancaise à la Lyonnaise des Eaux.

    · Fonds pour le photovoltaïque
    La Banque Mondiale envisage de créer un fonds global d'environ 60 millions de Dollars US pour le développement mondial du marché du photovoltaïque. Ce fonds serait intégré à la GEF (Fonds Global pour l'Environnement). La SFI (Société Financière Internationale) assurerait sa gestion. Ce fonds est en cours d'étude par la Banque Mondiale qui attend de voir si les pays sont réactifs à ce projet. Dès que l'intérêt se présentera, un appel d'offres international sera lancé pour déterminer environ 6 projets qui répondent à certains critères.

    · Un fonds pour la dette hôtelière
    Le projet de Loi de Finances 1996-97 prévoit la création d'un fonds affecté à la restructuration de la dette des établissements hôteliers. Ce fonds sera alimenté par les versements effectués au titre de la dette rééchelonnée et garantie.

    · La BCM et son réseau international
    La Banque Commerciale du Maroc réunit à la fin de cette semaine son réseau de correspondants à l'étranger, sur le modèle de ce qu'elle avait fait l'année dernière. Plus d'une soixantaine de correspondants sont attendus des quatre coins du monde.

    · AFPA International au Maroc
    L'Association nationale pour la formation professionnelle des adultes (AFPA) a créé un bureau de liaison au Maroc, dont l'inauguration est prévue pour la deuxième semaine de juin.
    Présente sur toute la France et intervenant dans plusieurs pays, l'AFPA, pour sa première extension à l'étranger, s'installe au Maroc. Elle offre ainsi les services de ses 7.000 experts aux opérateurs marocains.

    · Association d'intérêt économique
    Un projet de loi créant le statut d'association d'utilité économique est en cours de préparation. Ce projet vise à renforcer le rôle des associations professionnelles du secteur privé et leur permettre d'agir plus efficacement dans leurs domaines respectifs. Deux organismes sont impliqués, la BNSTP et Dyna-PME.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc