×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Les concepts de base de la cogénération

Par L'Economiste | Edition N°:64 Le 28/01/1993 | Partager

Définition:

La cogénération est la production simultanée, à partir d'un combustible, de deux énergies utiles: thermique et électrique/mécanique, ou de la récupération des rejets thermiques pour la production électrique. L'énergie mécanique et/ ou électrique est utilisée pour entraîner des machines (ventilateurs, compresseurs...) ou plus fréquemment des alternateurs. L'énergie thermique est disponible sous forme d'un fluide colporteur facilement utilisable: vapeur, eau surchauffée, air de séchage.

Types d'utilisation:

En cycle primaire, l'exemple typique est constitué par les turbines à contre-pression, turbines à gaz et/ou cycles combinés où l'énergie thermique sous-produit de la turbine est utilisée dans le procédé.

En cycle secondaire. la cogénération consiste en la production de l'électricité à partir de rejets thermiques du procédé qui, en principe, devraient être perdus. Exemple production de l'électricité à partir de l'excès de production de l'énergie thermique associée à une réaction exothermique dans les procédés chimiques, ou avec les gaz chauds des fours utilisés dans plusieurs industries.

Deux avantages :

Par rapport au système classique de la production indépendante de l'énergie et l'utilisation de l'électricité du réseau:

- Le premier avantage est la sécurité d'approvisionnement en électricité. En effet, en cas de coupure ou de délestage, la cogénération permet de continuer l'alimentation des machines essentielles. Pour des raisons de sécurité, certaines industries doivent disposer en permanence d'une alimentation électrique "minimale".

- Le second avantage c'est un rendement global élevé. Du fait de la revalorisation des rejets thermiques de la production d'électricité (cycle primaire) ou ceux du procédé pour la production d'électricité (cycle secondaire), le rendement global d'un système de cogénération peut atteindre 84% contre 35 pour une centrale thermique classique.

Domaine d'utilisation:

La cogénération doit être envisagée pour toute unité de production industrielle ou résidentielle avec un besoin important en énergie thermique et électrique. Bien que l'option de production simultanée des énergies thermique et électrique doit être intégrée à tout programme de gestion de l'énergie dans une entreprise, l'expérience a montré qu'elle doit être envisagée surtout dans les conditions suivantes:

- conception d'une nouvelle unité industrielle,
- extensions majeures d'une unité existante qui vont entraîner un besoin ou un rejet énergétique important,
- modernisation des équipements du procédé ou de la centrale thermique offrant l'opportunité d'adopter une approche globale pour les besoins en différents types d'énergie.

En plus du large spectre d'industries qui utilisent la cogénération (papier, raffinage, chimie, agro-alimentaire, mines et métaux), les grands complexes sportifs, commerciaux et les hôpitaux constituent des candidats potentiels à l'utilisation de cette technique.

(SOURCE: Projet GEM)

N.H.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]om
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc