×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Le deuxième constructeur japonais de composants électriques s'intéresse au Maroc

    Par L'Economiste | Edition N°:907 Le 01/12/2000 | Partager

    . Il s'agit de Sumitomo Electric Automotive Group, dont le président a effectué une visite au Maroc. Le fabricant japonais entend s'allier au groupe Taghmat dans la société Cabind Maroc, spécialisée dans la fabrication de composants électriquesSumitomo Electric Automotive Group, deuxième fabricant de faisceaux électrique japonais, s'intéresse à une entreprise marocaine. Il entend entrer dans le capital de la société Cabind Maroc dont le groupe marocain Taghmat est actionnaire à hauteur de 40% et le fabricant italien Cabind Italie à hauteur de 60%. Premier fournisseur du constructeur Fiat, Cabind Italie est spécialisée dans la fabrication de composants électriques automobiles et de matériel électroménager notamment. Le groupe Taghmat, qui compte huit sociétés, opère dans les secteurs automobile (câbles, filtres..) et bâtiment entre autres. Ses responsables tablent pour l'an 2000 sur un chiffre d'affaires de l'ordre de 500 millions de DH.Le président du groupe japonais a visité les installations de l'unité l'été dernier en compagnie d'une quinzaine de techniciens. Durant près de trois mois, ces techniciens ont passé au peigne fin les équipements de Cabind Maroc et ont affiché leur satisfaction, indiquent les responsables du groupe marocain. Cabind Maroc, dont le capital social est de 4 millions de DH, emploie actuellement 650 personnes. L'entreprise entend par ailleurs investir d'ici la fin de l'année quelque 60 millions de DH dans son développement avec la création de 250 nouveaux emplois. Les composants fabriqués à Cabind Maroc sont exportés vers l'Europe essentiellement vers l'Italie et l'Espagne. Mais avec l'entrée prochaine du groupe Sumitomo, les responsables de cette entreprise entendent explorer d'autres destinations.«La conclusion de la transaction n'est plus qu'une question de temps«, souligne M. Ali Moamah du groupe Taghmat et directeur général de la société de fabrication de filtres automobiles Sinfa. Sumitomo projette de développer Cabind Maroc à travers l'extension de l'unité.Par le biais de sa prise de participation, le groupe japonais, déjà installé en Europe, veut externaliser une partie de son activité, notamment vers le Maroc. L'objectif est de renforcer sa présence au niveau du vieux continent où il accuse beaucoup de retard, est-il indiqué. A noter que l'essentiel de l'activité de Sumitomo est orienté vers les marchés asiatiques.Sumitomo Electric Automotive Group est, en effet, le deuxième groupe japonais de fabrication de matériel électrique et de câblage de véhicules. Il est également le deuxième fournisseur asiatique de ces composants au niveau mondial. Le groupe compte quatre grandes entités. La première, Sumitomo Electric Industries LTD, est spécialisée dans la fabrication de systèmes électriques et de composants optiques. Elle produit également les fils d'acier et les produits en plastique et en caoutchouc. La seconde entité du groupe, Sumitomo Wiring Systems LTD, est pour sa part spécialisée dans la fabrication de câbles électriques. Les deux dernières entreprises, Sumitomo Rubber Industries LTD et Tokai Rubber Industries LTD, s'occupent de la confection d'articles pneumatiques. Abdelaziz MEFTAH

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc