×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Le commissaire européen à l'Agriculture et la Pêche à Rabat le 20 décembre

Par L'Economiste | Edition N°:639 Le 16/11/1999 | Partager



· Les flottes étrangères quitteront les eaux marocaines le 1er décembre
· Une date de discussion et non pas de négociation


C'est pendant le mois de Ramadan que M. Thami El Khyari, ministre délégué des Pêches, a choisi de rencontrer le commissaire européen à l'Agriculture et la Pêche, M. Franz Fischler. Ce dernier sera en visite le 20 décembre prochain. «Ce n'est pas une date pour de nouvelles négociations, a indiqué M. El Khyari, lors de la séance hebdomadaire au Parlement, ce sera l'occasion de clarifier la position marocaine concernant l'avenir des relations de coopération entre le Maroc et L'Union Européenne». La visite de M. Fischler permettra l'examen des différents aspects de la coopération bilatérale y compris celui de la pêche.
L'accord de pêche expire à la fin de ce mois. «Le gouvernement agit avec sagesse et responsabilité», a indiqué M. El Khyari. Quant aux flottes étrangères, elles quitteront les eaux marocaines au lendemain de l'expiration du contrat. «Le Maroc est disposé à examiner toutes les propositions, mais en dehors de l'exploitation directe du poisson», a ajouté le ministre.
Discussion, et non pas négociation donc, sera à l'ordre du jour le 20 décembre prochain, contrairement à ce que rapporte la presse espagnole. Plusieurs quotidiens espagnols considèrent que cette date a été fixée pour de nouveaux pourparlers. Des responsables espagnols auraient aimé que les «négociations» soient entamées auparavant. Le 20 décembre implique trois semaines de plus d'arrêt pour les marins espagnols, qui viennent d'obtenir des subventions européennes.
Les marins espagnols recevront chacun mensuellement environ 9.392 DH (151.000 Pésèttes) pour une période de six mois (voir notre édition du mercredi 10 novembre). Quant aux armateurs, ils se répartiront entre un et quatre millions de Pésèttes. Avant son déblocage par l'UE, l'aide sera avancée par le gouvernement espagnol. Ce dernier utilisera le Fonds de l'Instrument de Financement et d'Orientation de la Pêche (IFOP). Pour M. Paulino Plata, conseiller d'Agriculture et de Pêche au sein du gouvernement autonome d'Andalousie, «le gouvernement à Madrid dépensera en quelques mois les réserves de six années de l'IFOP. Plus l'attente des négociations est longue, plus le fonds s'épuise». Si les marins et les armateurs recevront un soutien financier, le Ministère du Travail espagnol prévoit d'en faire de même pour les employés à terre, du secteur de la pêche, et qui sont entre 15.000 et 20.000.
Il n'est pas exclu que des contacts «officieux» européens soient établis entre le Maroc et l'Espagne avant cette date.


Mémorandum d'entente

M. Thami El Khyari et M. Dezcallar, ambassadeur d'Espagne au Maroc, ont signé mercredi 10 novembre un mémorandum d'entente pour la promotion de la coopération maroco-espagnole dans le secteur de la pêche maritime et ses activités annexes. Ainsi, environ 6 millions de DH sont prévus pour quatre actions :
- Un programme d'appui à la création d'un réseau de surveillance et de salubrité du milieu littoral par le renforcement des équipements de station du M'diq et Casablanca et l'amélioration des techniques des chercheurs marocains.
- Un programme de formation dans le domaine de conservation des produits de pêche, de la sécurité de la mer, de la technologie du froid et l'usage des simulateurs de pêche et navigation.
- L'acquisition d'un simulateur pour l'Institut de technologie des pêches maritimes d'Al-Hoceima afin de satisfaire les besoins didactiques.
- Un programme de formation sur le système HACCP qui consiste en la réalisation de cours théoriques avec une orientation pratique. Ce cours est destiné aux responsables chargés de la qualité au sein des entreprises de production et de transformation des produits de pêche.

Ilham BERRADA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc