×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    La monétique de la Banque Populaire certifiée

    Par L'Economiste | Edition N°:2106 Le 12/09/2005 | Partager

    . 500 guichets, 730.000 cartes en circulation et 2 millions d’opérations par moisL’obesité n’empêche pas l’agilité. Premier groupe bancaire du pays avec une structure massive, la Banque Populaire n’en finit pas d’étonner par son dynamisme opérationnel et financier. Elle vient de signer d’ailleurs une première sur la place casablancaise avec la certification de l’ensemble de son activité monétique, selon ISO 9001 version 2000. Une énième réalisation durant les 4 dernières années, avec le regroupement des BPR, la réorganisation des activités et le développement des produits et services. Mais aussi l’élargissement du réseau, l’introduction de la BCP en bourse en 2004 et la réalisation la même année du premier milliard de la place.Noureddine Omary, PDG du groupe, souligne “qu’au-delà de la symbolique du label, il y a l’impératif de mise en œuvre de nouveaux chantiers de performance pour améliorer et optimiser les produits et services offerts à la clientèle”. Institutionnaliser les process bancaires, garantissant aux utilisateurs rapidité d’exécution et fluidité des transactions, n’est plus un luxe, mais une exigence du marché. Comme le souligne Omary, “il s’agit bien de pérenniser le leadership de l’institution sur la scène bancaire, en la hissant aux meilleurs standards internationaux de rentabilité, de qualité et de sécurité”. Le groupe a démarré sa certification par la monétique car c’est une activité très dense et en évolution rapide. Il a l’un des réseaux GAB les plus sécurisés de la place, avec des équipements de dernière génération et des solutions de traitement hautement automatisé. Il dispose de 500 GAB en tout et a rejoint en juillet dernier le réseau interbancaire. Les porteurs de cartes atteignent 730.000, exécutant près de 2 millions d’opérations de retrait mensuellement, soit plus que les opérations aux guichets effectuées auprès du réseau du groupe.Christian Guinard, DG du Bureau Veritas Quality International, a noté que “la démarche de la Banque Populaire est exemplaire, car elle est tournée fondamentalement vers l’écoute des clients et le suivi de leur satisfaction”. La cérémonie de remise du certificat ISO a été présidée par Fathallah Oualalou, ministre des Finances, qui a rappelé le rôle modèle que joue le groupe dans le développement économique et social du pays. Proximité client, intervention régionale, soutien de la PME, implication dans les grands projets du pays… sont autant de missions “populaires” du groupe sur lesquelles a insisté le ministre.B. E. Y.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc