×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    La MAP et la CNSS épinglées par Transparency

    Par L'Economiste | Edition N°:631 Le 04/11/1999 | Partager


    Transparency Maroc multiplie les initiatives dans son combat contre la corruption. Dans un communiqué de presse, l'association affirme que la construction d'un «système national d'intégrité» nécessite l'élaboration d'une stratégie claire de réforme de l'Administration et de la Justice. Cette stratégie doit s'appuyer sur l'abandon de la pratique de l'impunité en cours jusqu'à aujourd'hui. Celle-ci banalise le délit de corruption. Ainsi, les textes et les dispositions institutionnelles d'exception doivent être modifiés pour que le délit de corruption soit traité par le droit commun. Cela permettra de stopper les privilèges de droit accordés à ceux susceptibles d'être poursuivis pour délit de corruption.
    Transparency Maroc rappelle que les affaires d'envergure nationale révélées comme la gestion communale, la CNSS et l'agence Maghreb Arabe Presse (MAP) doivent donner lieu à l'ouverture de procédures judiciaires afin de mettre à jour les pratiques de dilapidation du bien public. D'ailleurs, concernant la MAP, le Ministère de l'Economie et des Finances est décidé à entamer des poursuites judiciaires. Une correspondance dans ce sens a été adressée dernièrement au Ministère de la Justice.
    Pour le bureau exécutif de l'association, la poursuite des responsables impliqués dans ces affaires sera perçue par l'opinion publique comme un signal fort de la volonté du gouvernement de moraliser la vie publique. Cela ne saurait être assimilé à une revanche ou une quelconque «chasse aux sorcières», indique l'association.
    Cette stratégie de lutte contre la corruption doit également se baser sur l'incitation des personnes à se défendre et à renforcer le droit à l'information.

    Mohamed CHAOUI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc