×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

La Fed augmente son taux directeur à 3,5%

Par L'Economiste | Edition N°:2084 Le 11/08/2005 | Partager

. La réserve fédérale américaine promet d’autres hausses LA Réserve fédérale américaine (Fed) a comme prévu augmenté mardi 9 août d’un quart de point à 3,5% son principal taux directeur et clairement dit qu’elle continuerait de relever le loyer de l’argent. Cette décision correspond aux attentes des analystes qui tablaient sur un dixième relèvement de 0,25 point consécutif du taux interbancaire de la Fed (Fed funds). Une fois de plus, la banque centrale a jugé qu’elle pouvait abandonner sa politique de taux avantageux «à un rythme mesuré». Elle a aussi estimé que, même avec un relèvement à 3,5%, sa politique monétaire restait «accommodante», c’est-à-dire que ses taux étaient toujours bas compte tenu de la situation économique. A 3,5%, les taux américains sont désormais bien installés au-dessus des européens, rivés à 2% depuis deux ans maintenant, et l’écart risque de s’agrandir encore dans les prochains mois. Ces deux mots clés, «accommodante» et rythme «mesuré», devraient en effet renforcer les analystes dans leur opinion que la Fed n’en a pas fini avec ses hausses de taux. Une majorité juge qu’elle continuera de resserrer le loyer de l’argent jusqu’à la fin de l’année, et certains parient même sur des taux à 5% à la mi-2006. «La performance de l’économie donne à la Fed assez de marge de manœuvre pour relever ses taux sans crainte que cela fasse trébucher l’économie», a estimé Scott Anderson, chef économiste de Wells Fargo. En effet, l’économie américaine multiplie les signes de bonne santé: la croissance a atteint 3,4% (en rythme annuel) au 2e trimestre, et le marché du travail a créé 207.000 emplois en juillet.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc