×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

La faim progresse dans le monde

Par L'Economiste | Edition N°:3130 Le 16/10/2009 | Partager

. Plus d’un milliard d’affamés. Journée mondiale de l’alimentation aujourd’huiAvec le seuil historique du milliard d’affamés franchi en 2009 et les dégâts causés par la crise économique mondiale, organisations humanitaires et experts somment la communauté internationale d’agir pour favoriser l’agriculture familiale sous peine d’«aller dans le mur». Cette mobilisation autour de la Journée mondiale de l’alimentation, organisée chaque 16 octobre, servira de prélude au sommet sur la sécurité alimentaire à Rome mi-novembre, suivi du sommet de Copenhague sur le changement climatique en décembre. «Le problème de l’insécurité alimentaire» est «d’abord une question de mobilisation au plus haut niveau politique pour que les ressources financières nécessaires soient disponibles», a estimé Jacques Diouf, DG de la FAO. «Chaque année, les soutiens à l’agriculture des pays de l’OCDE atteignent 365 milliards de dollars et les dépenses d’armement 1.340 milliards», a rappelé Diouf. L’économiste américain Jeffrey Sachs recommande, lui, le «triplement des investissements» dans le monde pour l’agriculture et la sécurité alimentaire, tel que l’a connu le secteur sanitaire en moins de dix ans. Il prône un accroissement de l’aide envers les petites exploitations agricoles africaines afin de passer «d’une économie de subsistance à une économie commerciale durable». A noter que les ONG humanitaires et de développement rabâchent leur credo d’une réforme des politiques commerciales et agricoles: arrêt de la libéralisation à tout-va, qui provoque une volatilité des cours des denrées alimentaires, investissements massifs dans l’agriculture par les gouvernements du Sud et via l’aide au développement du Nord. Selon un rapport de la FAO, la faim touche 1,02 milliard de personnes, soit un sixième de la population mondiale. La majeure partie des personnes sous-alimentées proviennent de la région Asie-Pacifique (642 millions), suivie de l’Afrique subsaharienne (265 millions), de l’Amérique latine (53 millions) puis d’une région comprenant Proche-Orient et Afrique du Nord (42 millions). Dans les pays développés, 15 millions de personnes souffrent de la faim. Durant toute cette semaine, quelque 300 experts sont réunis à Rome, siège de la FAO, autour du thème «Comment nourrir le monde en 2050». La population mondiale doit passer de 6,8 milliards à 9,1 milliards en 2050, selon les dernières projections des Nations unies. Vendredi, pour la journée placée sous le thème «Atteindre la sécurité alimentaire en temps de crise», cinq nouveaux ambassadeurs de bonne volonté seront nommés: le médaillé d’or olympique américain Carl Lewis, le couturier français Pierre Cardin, le footballeur Patrick Vieira, les compositrices-interprètes indonésienne Anggun et colombienne Fanny Lu.F . Z . T

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc